Bulletins SURSAUD® (SOS médecins, OSCOUR, Mortalité)

Surveillance des urgences et des décès SurSaUD®. Synthèse hebdomadaire du 21 janvier 2020.

Mis à jour le 22 janvier 2020

Abonnez-vous à notre liste de diffusion

Vous souhaitez recevoir la lettre électronique du bulletin SOS Médecins

Synthèse générale

En semaine 03 (du 13 au 19 janvier 2020), l’activité totale aux urgences et dans le réseau SOS Médecins est en hausse chez les enfants, notamment chez les 2-14 ans.

Durant la semaine écoulée, on retient essentiellement la hausse des recours pour les pathologies respiratoires chez les enfants, en particulier pour grippe/syndrome grippal, crise d’asthme, bronchite, pathologies ORL, ainsi que pour syndrome viral dans les associations SOS Médecins.
Cette hausse s’inscrit dans un contexte de progression de l’épidémie grippale sur la métropole : 5 régions sont passées en phase épidémiques pour la grippe (Ile de France, PACA, Auvergne-Rhône-Alpes, Pays-de-la-Loire, Occitanie), alors que les 8 autres régions métropolitaines sont en phase pré-épidémique.

Par ailleurs, dans les deux réseaux, on note une baisse des recours pour gastro-entérite et vomissements chez les adultes après une hausse d’activité marquée pendant la période des fêtes de fin d’année. Ces indicateurs restent supérieurs aux valeurs observées les deux années précédentes à cette période.

Au niveau national, la mortalité des adultes de 15-64 ans a augmenté sur les semaines 51 et 52 de 2019 (du 16 au 29 décembre) et semble revenir dans les marges de fluctuations sur le début de l’année 2020. Ces observations sont à interpréter avec prudence, les données étant encore non consolidées du fait des délais habituels de transmission.

Réseau OSCOUR®

En semaine 03 (du 13 au 19 janvier 2020), l’activité totale aux urgences et les hospitalisations après passage sont en hausse chez les enfants de moins de 15 ans (+15%, soit +11 912 passages et +7% soit +571 hospitalisations). Cette hausse est plus marquée chez les 2-14 ans.

Au cours de la semaine écoulée on retient essentiellement une hausse des recours chez les enfants pour les pathologies respiratoires : grippe/syndrome grippal (+81%, soit +852 passages), crise d’asthme (+59%, soit +703 passages), et chez les 2-14 ans bronchite (+27%, soit +64 passages), pneumopathie (+22%, soit +73 passages) et pathologies ORL (+33%, soit +1 389 passages).
A noter que 5 régions sont en phase épidémiques pour la grippe (Ile de France, PACA, Auvergne-Rhône-Alpes, Pays-de-la-Loire, Occitanie), alors que les 8 autres régions métropolitaines sont en phase pré-épidémique.
On note également une hausse des recours chez les enfants pour fièvre isolée (+20,5% soit +563 passages) et conjonctivite chez les 2-14 ans (+36%, soit +64 passages).

Le nombre de passages pour gastro-entérite chez les adultes poursuit sa diminution, après la forte hausse observée pendant les fêtes de fin d’année. Les effectifs restent toutefois supérieurs aux niveaux des deux années précédentes sur cette période.

Réseau SOS Médecins

En semaine 03 (du 13 au 19 janvier), l’activité totale est en hausse de 23% chez les enfants, notamment ceux de 2-14 ans (soit +5 432 actes) et diminue de 9% chez les adultes (soit -5 825 actes).

Au cours de la semaine écoulée, les principales hausses concernent les enfants :

  • pathologies respiratoires : grippe/syndrome grippal (+110%, soit +1 211 actes), bronchite (+53%, soit +537 actes), crise d’asthme (+52%, soit +145 actes), syndrome viral (+38%, soit 221 actes), pathologies ORL (+35%, soit + 3 232 actes) et dans une moindre mesure pour pneumopathie chez les 2-14 ans (+15%) et bronchiolite chez les moins de 2 ans (+18%, soit +54 actes) ;
  • fièvre isolée (+30%, soit +198 actes), conjonctivite (+24%, soit +113 actes).

Les recours pour grippe/syndrome grippal sont également en hausse modérée chez les 15-74 ans (+10%, soit +319 actes). A noter que 5 régions sont en phase épidémiques pour la grippe (Ile de France, PACA, Auvergne-Rhône-Alpes, Pays-de-la-Loire, Occitanie), alors que les 8 autres régions métropolitaines sont en phase pré-épidémique.
Par ailleurs, les actes pour gastro-entérite chez les adultes diminuent de 27% par rapport à la semaine précédente, mais restent nettement supérieurs à ceux des deux années précédentes sur cette période.

Parmi les pathologies les plus fréquentes, on note la hausse des actes pour traumatisme chez les 2-14 ans (+21%) et les 75 ans ou plus (+15%).

Mortalité Insee et Inserm-CepiDC

Au niveau national, on note une hausse des décès d’adultes de 15-64 ans sur les semaines 51 et 52 de 2019 (du 16 au 29 décembre). La mortalité semble revenir dans les marges de fluctuations habituelles en S01-2020. La mortalité des enfants et des adultes de plus de 65 ans reste proche des valeurs attendues sur cette période.
Ces observations sont à interpréter avec prudence, les données étant encore non consolidées du fait des délais habituels de transmission. Elles ont pour vocation de décrire les évolutions de la mortalité, sans faire de lien avec tout évènement en cours.
A travers les données issues de la certification électronique, 2 573 décès ont été enregistrés en semaine 03 (du 13 au 19 janvier 2020).