Bulletins SURSAUD® (SOS médecins, OSCOUR, Mortalité)

Surveillance des urgences et des décès SurSaUD®. Synthèse hebdomadaire du 31 mars 2020.

Mis à jour le 3 avril 2020

Abonnez-vous à notre liste de diffusion

Vous souhaitez recevoir la lettre électronique du bulletin SOS Médecins

Les évolutions de la mortalité toutes causes sont suivies dans le cadre de l’épidémie de COVID-19 et sont décrites dans le point épidémiologique hebdomadaire dédié.

Synthèse générale

En semaine 13 (du 23 au 29 mars 2020), l’activité totale est en baisse chez les enfants. Chez les adultes, elle est stable aux urgences et en légère hausse chez les 75 ans ou plus dans le réseau SOS Médecins. Les hospitalisations après passages aux urgences sont en baisse chez les enfants et en hausse chez les adultes.

Au cours de la semaine écoulée, près de 44 000 recours aux soins pour suspicion de covid-19 ont été enregistrés dans les 2 réseaux. Ces recours sont en forte hausse chez les adultes. Les régions avec le plus grand nombre de recours sont l’Ile-de-France, le Grand-Est, l’Auvergne Rhône Alpes. Les hospitalisations après passages aux urgences pour suspicion de covid-19 sont également en hausse.

Parmi les 10 pathologies les plus fréquentes, les passages pour covid-19 représentent le 1er diagnostic chez les adultes. On observe également une hausse des actes SOS Médecins pour angoisse et des passages aux urgences pour troubles anxieux chez les adultes.

Réseau OSCOUR®

En semaine 13 (du 23 au 29 mars 2020), les passages aux urgences et les hospitalisations après passages poursuivent leur baisse chez les enfants (-29% et -25% respectivement). Chez les adultes, les passages se sont stabilisés autour de 29 000/j en moyenne tandis que les hospitalisations après passages sont en hausse de +12% soit + 5 992 hospitalisations.

Au cours de la semaine écoulée, 31 615 passages tous âges pour suspicion de covid-19 ont été observés représentant 20% de l’activité totale. Ces passages sont en hausse de plus de 90% soit +14 633 passages. Chez les adultes, ils représentent le premier diagnostic aux urgences avec une hausse variant de 68% (chez les 15-44 ans) à 130% (chez les 65-74 ans). Près de 41% de ces passages ont été suivis d’une hospitalisation (12 799 hospitalisations) soit une hausse de plus de 115% (+6 950 hospitalisations) comparée à la semaine précédente. Parmi ces hospitalisations, 550 l’ont été en SI/Réa (4%). En région, la majorité des passages est observée en Ile-de-France (36%), Grand-Est (13%) et Auvergne Rhône Alpes (11%). Depuis le début de la surveillance, 56 831 passages pour suspicion de covid-19 ont été enregistrés.

Parmi les 10 pathologies les plus fréquentes, on retient la hausse des passages pour douleur thoracique (+12%) et dyspnée/insuffisance respiratoire (+29%) chez les adultes, pour troubles anxieux (+13%) chez les 15-44 ans et pour toux (+10%) chez les 45-64 ans. Enfin, on note une stabilité des passages pour AVC chez les 65 ans et plus ainsi qu’une baisse des traumatismes dans toutes les classes d’âge.

Réseau SOS Médecins

En semaine 13 (du 23 au 28 mars 2020), l’activité totale dans les associations SOS Médecins est en baisse chez les moins de 15 ans (-43% soit -6 926 actes), les 15-74 ans (-9% soit -3 927 actes). Elle est modérément en hausse chez les 75 ans ou plus (+8% soit +426 actes).

Au cours de la semaine écoulée, 12 167 actes pour suspicion de coronavirus ont été enregistrés. Ces actes sont en hausse de +33% soit + 3 034 actes et représentent 23% de l’activité totale tous âges confondus (vs 15% la semaine précédente). Ils sont marqués chez les plus de 15 ans et avec une hausse variant de 30% à 83% (par ordre croissant de classes d’âge). Cinq régions enregistrent le plus grand nombre d’actes : Ile-de-France (24%), Grand-Est (12%), Nouvelle-aquitaine (12%), Auvergne Rhône Alpes (11%) et PACA (10%). Depuis le début de la surveillance, 23 849 actes ont été réalisés dans le réseau.

Parmi les 10 pathologies les plus fréquentes, on retient une forte hausse des actes pour angoisse (+39% soit +637 actes) chez les adultes et pour affections cardiaques (+45%), altération de l’état général (+28%), décès (+23%) et traumatisme (+10%) chez les 75 ans et plus.