Bulletins SURSAUD® (SOS médecins, OSCOUR, Mortalité)

Surveillance des urgences et des décès SurSaUD®. Synthèse hebdomadaire du 19 janvier 2021.

Mis à jour le 22 janvier 2021

Abonnez-vous à notre liste de diffusion

Vous souhaitez recevoir la lettre électronique du bulletin SOS Médecins

Les évolutions de la mortalité toutes causes sont suivies dans le cadre de l’épidémie de COVID-19 et sont décrites dans le point épidémiologique hebdomadaire dédié.

Synthèse générale

En semaine 02 (du 11 au 17 janvier 2021), 2ème semaine après la rentrée scolaire, l’activité totale est en hausse chez les enfants dans les deux réseaux. Les hospitalisations après passages aux urgences sont en hausse uniquement chez les 2-14 ans.

Les recours tous âges pour suspicion de COVID-19 sont stables dans les associations SOS Médecins après 2 semaines consécutives de hausse tandis qu’aux urgences, ils sont à nouveau en hausse après la stabilisation observée la semaine dernière. Chez SOS Médecins, on observe une forte hausse des recours chez les enfants tandis qu’aux urgences, la hausse observée concerne principalement les adultes. Au niveau régional, les passages aux urgences sont en hausse dans la quasi-totalité des régions tandis que chez SOS Médecins, les principales hausses sont observées en Centre-Val-de-Loire, Pays-de-la-Loire, PACA, Occitanie et Nouvelle-Aquitaine.

Parmi les autres pathologies saisonnières, on observe dans les deux réseaux une forte hausse des pathologies respiratoires et digestives chez les enfants. Les recours pour traumatismes et conjonctivite sont également tous âges aux urgences et uniquement chez les 2-14 ans dans les actes SOS Médecins.

Réseau OSCOUR®

En semaine 02 (du 11 au 17 janvier 2021), 2ème semaine après la rentrée scolaire, les passages aux urgences sont toujours en hausse chez les enfants (+9% soit +4 831 passages vs +24% en S1) et stables chez les adultes tandis que les hospitalisations après passages sont en hausse uniquement chez les 2-14 ans (+5% soit +171 hospitalisations vs +15% en S1).

Après 1 semaine de stabilisation, les passages pour suspicion de COVID-19 tous âges sont à nouveau en hausse de 9,5%. Cette hausse concerne principalement les adultes (+10% soit +526 passages). Chez les enfants, malgré une légère hausse (+5%), les effectifs observés en S02 sont quasi-similaires à ceux de S01 (100 vs 95 passages). La suspicion de COVID-19 reste le 3ème diagnostic le plus fréquent chez les 75 ans et plus et le 7ème chez les 15-74 ans. Au total, 6 119 passages ont été enregistrés en semaine 02 (vs 5 588 passages en S01 - données consolidées du 19/01/2021. La part des passages pour COVID-19 dans l’activité totale est en très légère hausse à 2,6% (vs 2,4% en S01) et la proportion d’hospitalisation après passage tous âges est stable à 58%. Au niveau régional, les passages pour suspicion de COVID-19 sont en hausse dans 9 régions métropolitaines : PACA (+19% soit +152 passages), Occitanie (+37% soit +126 passages), Hauts-de-France (+20% soit +63 passages), Nouvelle-Aquitaine (+14% soit +57 passages), Centre-Val-de-Loire (+32% soit +53 passages), Ile-de-France (+6% soit +52 passages), Bretagne (+42% soit +51 passages), Pays-de-la-Loire (+17% soit +39 passages) et Corse (+167% soit +15 passages). On observe également des hausses à La Réunion (+243%) et Mayotte (+48%), mais avec des effectifs faibles (resp +17 et +7 passages). Depuis le début de la surveillance, le 24/02/2020, 333 363 passages aux urgences pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés.

Les pathologies saisonnières sont en hausse chez les enfants : principalement affection ORL (+29%), fièvre isolée (+12%), gastro-entérite (+17%), ainsi que vomissement uniquement chez les 2-14 ans (+19%). On observe chez les enfants une forte hausse des passages pour asthme (+100% soit +145 passages chez les moins de 2 ans ; +83% soit +247 passages chez les 2-14 ans).

Réseau SOS Médecins

En semaine 02 (du 11 au 17 janvier 2021), 2ème semaine après la rentrée scolaire, l’activité totale des associations SOS Médecins est toujours en hausse chez les enfants (+27% soit +3 949 actes) et en baisse chez les adultes (-6% soit -2 716 actes).

En semaine 02, après 2 semaines consécutives de hausse, les actes médicaux pour suspicion de COVID-19 tous âges sont stables avec 2 718 actes enregistrés (vs 2 749 actes en S01, soit -1%) et une part dans l’activité totale tous âges de 4,5% (vs 4,6% en S01). Selon l’âge, ces actes sont en forte hausse chez les 2-14 ans (+54% soit +135 actes), stables chez les moins de 2 ans (24 actes vs 23 actes en S01) et les 75 ans et plus (195 actes vs 194 actes en S01) et en baisse chez les 15-74 ans (-8% soit -175 actes). La suspicion de COVID-19 constitue le 7ème diagnostic le plus fréquent chez les 2-14 ans et le 4ème chez les 15-74 ans. Les actes médicaux pour suspicion de COVID-19 sont stables ou en baisse dans la majorité des régions à l’exception de Centre-Val-de- Loire (+44% soit +28 actes), Pays-de-la-Loire (+14% soit +20 actes), PACA (+11% soit +35 actes), Occitanie (+10% soit +13 actes) et Nouvelle-aquitaine (+7% soit +22 actes).

Depuis le début de la surveillance, 168 218 actes pour suspicion de COVID-19 ont été réalisés. Chez les enfants, la quasi-totalité des indicateurs (pour les pathologies saisonnières et pathologies les plus fréquentes) est en hausse, de +44% (ORL) à 133% (crise d’asthme) pour les affections respiratoires et de +13% (vomissements) à +33% (gastro-entérite pour les tableaux gastro-intestinaux. La part d’activité pour la plupart de ces pathologies tend à revenir dans des valeurs proches de celles observées au cours des années précédentes.

Chez les 15-74 ans, les actes pour gastro-entérite sont en légère hausse (+8%). A noter également une hausse de 12% des actes pour angoisse chez les 75 ans et plus, mais avec de faibles effectifs (+25 actes).