Surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire. Point au 4 juin 2021.

Publié le 4 Juin 2021
Mis à jour le 04 juin 2021

Points clés

Covid-19

En Pays de la Loire, la diminution des indicateurs de circulation du SARS-CoV-2 s’est poursuivie ces dernières semaines, confirmant le ralentissement de la circulation virale dans la région. En S21, les taux d’incidence et de positivité tous âges étaient en diminution, alors que le taux de dépistage restait globalement stable. Cette observation pouvait être faite dans l’ensemble des classes d’âge, bien que les 15-30 ans et les 30-45 ans présentaient toujours les indicateurs les plus élevés.

Parmi les RT-PCR positives ayant fait l’objet d’un criblage, les résultats confirmaient le léger ralentissement de la progression du variant 20I/501Y.V1 (Alpha) ces dernières semaines, bien que celui-ci reste largement majoritaire. La part des variants 20H/501Y.V2 (Beta) ou 20J/501Y.V3 (Gamma) restait, elle, relativement stable et faible au niveau régional.

Le nombre de signalements de clusters en collectivités était globalement stable ces dernières semaines, la part des clusters en milieu scolaire étant désormais majoritaire parmi les derniers clusters signalés, depuis plusieurs semaines, alors que la part des clusters en milieu professionnel a connu une nette diminution. Le nombre de clusters dans les autres types de collectivités, y compris en Ehpad/ESMS, est désormais faible.

En ville, le nombre d’actes médicaux SOS Médecins pour suspicion de Covid-19 suivait une légère tendance à la baisse, tandis que le nombre de passages aux urgences pour le même motif se stabilisait en S21 après plusieurs semaines de diminutions consécutives. A l’hôpital, le nombre hebdomadaire de nouvelles hospitalisations de patients Covid-19 déclarées au niveau régional poursuivait sa diminution, alors que le nombre d’admissions en services de soins critiques se stabilisait à un niveau modéré.

Gastro-entérite

Après la forte augmentation constatée en S18, notamment chez les moins de 5 ans, les indicateurs ont nettement diminué avant de se stabiliser en S21, à un niveau qui reste toutefois élevé.

Bronchiolite

L’épidémie est terminée dans la région depuis la semaine S19. Ces dernières semaines ont été marquées par la poursuite de la diminution des actes SOS Médecins, mais par une ré-augmentation modérée des recours aux urgences. Toutefois, aucun VRS n’a été isolé par le CHU d’Angers en S21.