COVID-19 : point épidémiologique en Pays de la Loire du 4 juin 2020

Publié le 5 Juin 2020
Mis à jour le 05 juin 2020

Résumé

Qu’est-ce qui est déjà connu de la situation en Pays de la Loire ?

Les premiers cas confirmés de COVID-19 ont été détectés fin février dans la région Pays de la Loire, suivis d’une première vague épidémique. La diffusion communautaire du virus, observée à partir de plusieurs indicateurs de surveillance (SOS Médecins, structures d’urgences, laboratoires, hospitalisation en réanimation, etc.), a atteint son pic en semaine 13-2020 (23-29 mars) dans la région. Avec la mise en place du confinement le 17 mars, l’activité liée au COVID-19 a ensuite diminué progressivement. Durant cette période, la région Pays de la Loire, comme les autres régions de la façade Atlantique, a été l’une des régions la moins impactée.
Depuis plusieurs semaines, l’évolution des indicateurs de surveillance montre une stabilisation de l’épidémie à un niveau faible mais avec une circulation persistante du virus dans la communauté. Il est donc important de continuer à respecter les mesures d’hygiène, de protection et de distanciation physique afin de limiter au maximum la survenue ou le maintien de chaines de transmission.

Qu’est-ce qui est nouveau dans ce Point pour la région ?

Après 3 semaines de déconfinement, le niveau de circulation du virus SARS-CoV-2 dans la communauté reste limité dans la région. En semaine 22 (du 25 au 31 mai), l’évolution favorable des indicateurs COVID-19 (en ville comme à l’hôpital) se poursuit par rapport aux semaines précédentes.
Malgré cette circulation limitée, des situations de cas groupés (clusters) sont identifiés et investigués, dans un objectif de contrôle des chaines de transmission. Au 3 juin, 9 clusters (hors Ehpad et milieu familial restreint) sont en cours d’investigation dans la région, principalement en milieu professionnel, en établissement de santé et chez les populations vulnérables (cf. pages 6-7).
La surveillance virologique repose sur la transmission des données des laboratoires de ville et hospitaliers, centralisées au sein d’une plateforme nationale (SI-DEP). Ce nouveau système permet de recueillir en temps réel le nombre de patients testés, le nombre de tests positifs au SARS-CoV-2 et permet ainsi de suivre l’évolution du taux de positivité et l’incidence de la maladie. Pour la deuxième semaine, ces données sont présentées en pages 4 et 5 de ce Point Epidémiologique.

Quelles sont les implications de santé publique dans la région ?

La levée des mesures de confinement liées à l’épidémie de COVID-19 et la reprise des activités de la vie normale sont accompagnées d’un dispositif de contact-tracing mis en place afin d’éviter la reprise de la circulation virale. Il est structuré en trois niveaux qui travaillent ensemble 7 jours sur 7 :

  • Les professionnels de santé (notamment les médecins libéraux et les laboratoires) sont en première ligne pour la prise en charge des cas et l’identification du premier cercle des contacts.
  • Les plateformes locales de contact tracing, réunissant des compétences de l’Assurance maladie et de l’Agence régionale de santé, sont chargées de l’identification et du suivi des nouveaux cas et de leur accompagnement (mise en isolement et respect du confinement, arrêt de travail, diagnostic, identification des contacts, suivi des cas et de leurs contacts).
  • Ce dispositif est complété par des cellules d’expertises départementales et régionale associant des compétences multidisciplinaires (ARS, Santé publique France, Cpias, Education nationale….) indispensables à l’identification, la caractérisation et la gestion précoces de toute situation de cas groupés (clusters) ou reprise localisée de l’épidémie.

Santé Publique France poursuit ses activités de surveillance en réalisant quotidiennement une analyse territoriale contextualisée. Cette analyse s’appuie sur les dispositifs de surveillance et permet de fournir quotidiennement aux autorités sanitaires régionales et au ministère chargé de la Santé l’ensemble des indicateurs permettant de suivre l’épidémie de COVID-19.

L’ARS Pays de la Loire publie régulièrement de nombreuses informations sur le COVID-19 sur son site internet pour prévenir, informer et accompagner les acteurs de santé et la population ligérienne. Ce Point Épidémiologique hebdomadaire synthétise l’ensemble des indicateurs de surveillance disponibles pour le suivi de l’épidémie dans la région.