Évaluation du dépistage de la tuberculose-maladie chez les étrangers en situation précaire dans un centre de santé de Médecins du Monde à Paris en 2012

Publié le 22 Septembre 2015
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction : plus de la moitié des cas (56%) de tuberculose déclarée en France concerne des personnes nées à l'étranger. Notre étude a évalué le dépistage de la tuberculose-maladie (TM) chez les migrants en situation de précarité consultant dans un centre de soins primaires de Médecins du Monde. Matériel et méthodes : nous avons constitué une série rétrospective systématique de cas incluant l'ensemble des nouveaux patients ayant consulté dans le Centre d'accueil, de soins et d'orientation (Caso) de Médecins du Monde à Paris, du 1er janvier au 31 décembre 2012. Les dossiers médicaux ont été analysés pour déterminer si le dépistage de la TM avait été réalisé, quel en était le résultat et quelle attitude avait été adoptée en fonction de ce dernier. Un questionnaire a été soumis aux praticiens du centre afin d'évaluer leur connaissance et leur motivation vis-à-vis du dépistage. L'analyse principale a porté sur la réalisation ou non du dépistage de la TM par radiographie de thorax. Résultats : sur la période d'étude, 2 904 nouveaux patients ont consulté au Caso de Paris. Une radiographie de thorax leur était proposée soit quand la symptomatologie clinique était évocatrice de TM, soit à titre systématique, quel que soit le motif de consultation. Elle a ainsi été proposée à 37% des nouveaux patients et 31% l'ont réalisée. Elle a été considérée comme anormale chez 55 patients (6%). Parmi ceux-ci, 24 ont été perdus de vue (44%). Un traitement antituberculeux a été instauré pour 5 patients (9%), une surveillance active a été réalisée pour 6 patients (11%) et une abstention thérapeutique pour 20 patients (36%). La prévalence de la TM a été évaluée à 172/100 000 dans cette population. Conclusion : cette étude décrit les modalités de dépistage de la tuberculose au Caso de Paris, une des rares structures de soins accessible aux étrangers exclus du système de santé. Elle souligne la forte prévalence de la TM dans cette population. Les imperfections dans l'organisation du dépistage sont analysées et des pistes d'amélioration sont proposées.

Auteur : Rieutord G, de Champs Léger H, Caubarrere I, Corp E, Blacher J
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2015, n°. 29, p. 533-41