Baromètre gay 2000 : résultats du premier sondage auprès des clients des établissements gays parisiens

Publié le 30 Avril 2002
Mis à jour le 11 septembre 2019

La recrudescence des prises de risque vis-à-vis du VIH et des MST parmi les gays, observée à l'étranger et en France a conduit à compléter le dispositif d'étude et de surveillance des comportements préventifs de cette population. A l'enquête presse gay (EPG) menée de façon périodique depuis 1985 auprès d'un public de lecteurs s'ajoute désormais le sondage baromètre gay (SBG). Ce sondage rapide, initié pour la première fois en 2000 et dont la vocation est d'être répété annuellement, interroge les clients des établissements gays parisiens. Il permet d'évaluer l'état de la prévention dans une population particulièrement active sexuellement et concernée par la gestion du risque de transmission du VIH et des MST avec les partenaires occasionnels. (R.A.).

Auteur : Adam P
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2002, n°. 18, p. 77-9