Bulletin de santé publique alcool en Guyane. Janvier 2020.

Publié le 13 Janvier 2020
Mis à jour le 14 janvier 2020

Points clés

  • La consommation quotidienne d’alcool et l’alcoolisation ponctuelle importante chez les 18-75 ans (prévalences de 5,2 et 13,0 %) est plus faible en Guyane qu’en métropole (prévalences de 10,0 et 19,9 %) (Baromètre santé DROM 2014).
  • La consommation hebdomadaire d’alcool est toutefois plus élevée chez les jeunes de 18 à 30 ans qu’en métropole (prévalence de 43,4 % versus 32,5 %) (Baromètre santé DROM 2014).
  • En Guyane, un plus grand nombre de jeunes ont déjà expérimenté la prise d’alcool à 17 ans qu’en métropole (prévalence de 90,0 % versus 85,7 %) (enquête ESCAPAD 2017).
  • La bière et les types d’alcool autres que vin et alcools forts sont plus fortement consommés en Guyane qu’en métropole (Baromètre santé DROM 2014).
  • En Guyane, la consommation hebdomadaire d’alcool concerne plus les jeunes de 18 à 30 ans alors que la consommation quotidienne touche davantage les personnes de plus de 60 ans (Baromètre santé DROM 2014).
  • Le taux de mortalité des principales pathologies en lien direct avec l’alcool (cancers des voies aérodigestives, cirrhose du foie, psychose alcoolique et alcoolisme) est comparable à la métropole chez les femmes (11,0 / 100 000 en Guyane versus 12,0 en métropole) mais plus important chez les hommes (54,6 / 100 000 versus 49,2).