Bulletin de santé publique alcool en Guadeloupe. Janvier 2020.

Publié le 13 Janvier 2020
Mis à jour le 14 janvier 2020

Points clés

  • La consommation quotidienne d’alcool chez les adultes de 18-75 ans résidant en Guadeloupe (6,9 % contre 10,0 %) était inférieure à celle de leurs homologues de la métropole. Il en était de même pour les alcoolisations ponctuelles importantes (6 verres ou plus en une seule occasion) mensuelles (10,5 % contre 16,2 %).
  • Si la consommation hebdomadaire de bière (19,2 % contre 17,2 %) chez les adultes de 18-75 résidant en Guadeloupe était similaire à celle de leurs homologues vivant en métropole, la consommation hebdomadaire de vin était inférieure (19,7 % contre 30,0 %), celles d’alcool fort (15,2 % contre 9,7 %) et d’autres types d’alcool (6,2 % contre 4,3 %) étaient supérieures.
  • La consommation hebdomadaire d’alcool chez les jeunes de 18-30 ans résidant en Guadeloupe (37,4 %) était proche de celle des jeunes du même âge résidant en France métropolitaine (32,5 %).
  • En Guadeloupe, 9 jeunes de 17 ans sur 10 (91 %) ont déclaré avoir consommé de l’alcool au moins une fois dans leur vie contre un peu plus de 8 sur 10 (85,7 %) en France métropolitaine.
  • En Guadeloupe, le taux cumulé de mortalité des principales pathologies en lien direct avec l’alcool (cancers des voies aéro-digestives supérieures, cirrhose alcoolique, psychose alcoolique et l’alcoolisme) était plus de 20 fois inférieur à celui de la moyenne de France métropolitaine chez les femmes et 14 fois supérieur chez les hommes.