Surveillance épidémiologique des passages aux urgences pour noyade pendant l'été 2020. Point au 2 septembre 2020.

Publié le 8 Septembre 2020
Mis à jour le 08 septembre 2020

Points clés

  • Pour la période allant du 1er juin au 1er septembre 2020, 12 % de passages aux urgences en moins pour noyade par rapport aux années 2018 et 2019 sur la même période.
  • Cette baisse n’est cependant pas retrouvée dans toutes les régions, 5 ayant un niveau équivalent à 2018 et 2019 : Bourgogne-Franche-Comté, la Corse, les Hauts-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur et les Pays-de-la-Loire.
  • Elle n’est pas uniforme sur l’ensemble de la période avec une augmentation de 5 % en août par rapport aux mêmes périodes de 2018 et 2019.
  • Lors de la période de canicule du 6 au 13 août 2020, la hausse des passages aux urgences pour noyade est de 22 % par rapport à la même période de 2018 et 2019.
  • Les régions du littoral restent les plus touchées.
  • Les enfants âgés de moins de 6 ans et les personnes âgées de plus de 65 ans sont les plus concernés, respectivement 43 % et 13 % des passages aux urgences pour noyades en France.
  • La baisse observée en 2020 peut être expliquée par une diminution du nombre des baignades en raison des restrictions en lien avec la gestion de la crise Covid-19 et des conditions climatiques globalement moins favorables.