Listériose

La listériose est une infection d’origine alimentaire causée par l’ingestion d’aliments contaminés par la bactérie Listeria monocytogenes. Rare, elle est potentiellement grave chez les plus fragiles.

Mis à jour le 17 juin 2019

Listériose : notre action

Les maladies infectieuses d’origine alimentaire comme la listériose, représentent un risque sanitaire pour la population. En effet, si la listériose reste une infection rare, elle concerne particulièrement les personnes fragiles chez qui elles peuvent avoir des conséquences importantes. La surveillance épidémiologique de la listériose a donc pour objectif d’identifier des sources de contamination à risque pour la population et de prévenir l’apparition de nouveaux cas. Dans ce contexte, les enjeux de Santé Publique France sont la participation à la surveillance, la détection et l’investigation des cas et épidémies de listériose en France, en collaboration avec le Centre National de Référence (CNR) des Listeria. La prévention de la maladie fait également partie des enjeux sanitaires de Santé publique France.

La surveillance épidémiologique de la listériose

La listériose fait partie des « maladies à déclaration obligatoire » depuis 1998.
La surveillance de la listériose humaine est menée conjointement en France par Santé publique France au moyen de la déclaration obligatoire qui permet de recueillir les caractéristiques cliniques des malades à l’aide d’une fiche de notification spécifique, et par le Centre National de Référence (CNR) des Listeria, situé à l’Institut Pasteur de Paris, qui assure la surveillance microbiologique des souches qui lui sont envoyées. En plus de cette transmission de données cliniques et microbiologiques, une enquête alimentaire est systématiquement réalisée à l’aide d’un questionnaire spécifique, pour tout cas de listériose.

La déclaration obligatoire permet de suivre les tendances de la listériose en France.

La surveillance microbiologique a pour objectif principal de détecter des cas groupés ou des épidémies, en identifiant les cas de listériose liés à des souches de mêmes caractéristiques microbiologiques.

L’enquête alimentaire systématique des cas a pour but d’identifier une source de contamination pour les cas microbiologiquement liés.

En cas de suspicion d’un aliment contaminé (sur la base de l’enquête épidémiologique), Santé publique France peut activer la « Cellule Listeria » à laquelle participent le CNR des Listeria, la Direction Générale de la Santé (DGS), la Mission des Urgences Sanitaires de la Direction Générale de l’Alimentation (DGAL), la Direction Générale de la Consommation, de la Concurrence, et de la Répression des Fraudes (DGCCRF), et l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (Anses). La coordination de ces agences permet la mise en œuvre des mesures nécessaires (inspection d’une usine, prélèvement d’une chaine alimentaire, retrait ou rappel de lots contaminés, etc.)

Définition des cas à signaler et à notifier
Cas signalés Type de fiche de notification Cas notifiés Critères de signalement et de notification
cas confirmés fiche simple téléchargeable sur Internet cas confirmés cas confirmé : isolement de Listeria monocytogenes dans un prélèvement clinique (sang, LCR, liquide amniotique, placenta...)

Pour déclarer la maladie

vignette-questionnaire
24/06/2019

Fiche de notification

vignette-questionnaire
24/06/2019

Questionnaire alimentaire listériose

vignette-repere-pour-votre-pratique
24/06/2019

Information des personnes sur la notification des maladies à déclaration obligatoire

Les partenaires de la surveillance

Les Agences régionales de santé

Le Centre national de référence des Listeria

Institut Pasteur
Unité de Biologie des Infections
28 rue du Docteur Roux
75724 Paris cedex 15
Nom du responsable : Pr Marc LECUIT
Tél. : 01 40 61 31 12 - Fax : 01 40 61 35 67
Email : listeria@pasteur.fr

Pour en savoir plus sur les missions des Centres nationaux de référence, cliquer ici

La Direction générale de la santé, ministère chargé de la Santé

Des actions de prévention de la listériose

Par l’identification des aliments à l’origine des cas groupés et des épidémies de listériose, l’action de Santé publique France participe à améliorer la sécurité alimentaire et à prévenir le risque de listériose.
En cas de suspicion d’un aliment contaminé (sur la base de l’enquête épidémiologique), Santé publique France peut activer la « Cellule Listeria » à laquelle participent le CNR des Listeria, la Direction Générale de la Santé (DGS), la Mission des Urgences Sanitaires de la Direction Générale de l’Alimentation (DGAL), la Direction Générale de la Consommation, de la Concurrence, et de la Répression des Fraudes (DGCCRF), et l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (Anses). La coordination de ces agences permet la mise en œuvre des mesures nécessaires (inspection d’une usine, prélèvement d’une chaine alimentaire, retrait ou rappel de lots contaminés, etc.)

Par ailleurs, Santé publique France rappelle quelques principes pour prévenir le risque de listériose :

  • une vigilance quant à la consommation d’aliments les plus fréquemment contaminés et aux règles d’hygiène lors de la manipulation et la préparation des aliments
  • des règles d’hygiène alimentaires dédiées aux femmes enceintes : voir le guide nutrition de la grossesse