Listériose humaine : une zoonose d'origine alimentaire

Publié le 1 Juillet 2014
Mis à jour le 10 septembre 2019

La listériose humaine est une infection rare d'origine alimentaire, causée par l'ingestion d'aliments contaminés par la bactérie Listeria monocytogenes. Cette bactérie est largement répandue dans l'environnement et est également responsable d'infections chez l'animal (zoonose). Elle peut contaminer de nombreux aliments à différents stades de leur production. Si l'ingestion de L. monocytogenes est fréquente au cours de la vie, la listériose est rare en population générale en France (incidence annuelle autour de 5 cas par million d'habitants). Elle est plus fréquente chez certaines personnes à risque, comme les sujets âgés, les femmes enceintes et leurs nouveaunés, et les sujets immunodéprimés. Elle se manifeste cliniquement sous différentes formes: invasives ou non-invasives. Les formes invasives sont dominées par les bactériémies, les formes neuro-méningées et les formes materno-néonatales. Les autres formes invasives sont plus rares: infections ostéo-articulaires, vasculaires, ou sur matériel. Les listérioses non-invasives semblent rares et regroupent des gastro-entérites aiguës fébriles, des formes cutanées isolées ou d'exceptionnelles formes oculaires. La mortalité des listérioses invasives est élevée, de l'ordre de 20 à 30%. L'incidence des listérioses invasives a fortement diminué en France au cours des dernières décennies en raison de l'amélioration globale de la sécurité sanitaire des aliments et de la mise en place des plans de maîtrise dans l'industrie agroalimentaire. Le risque de développer une listériose peut être réduit par le respect de bonnes pratiques d'hygiène alimentaire. (R.A.)

Auteur : Tourdjman M, Laurent E, Leclercq A
Revue Francophone des Laboratoires, 2014, vol. 2014, n°. 464 P1, p. 37-44