Estimation de la morbidité et de la mortalité liées aux infections d'origine alimentaire en France métropolitaine, 2008-2013

Publié le 9 Janvier 2018
Mis à jour le 10 septembre 2019

L'estimation de la morbidité et de la mortalité liées aux infections d'origine alimentaire est importante pour prioriser les actions de prévention en santé publique et évaluer les risques sanitaires tout au long de la chaîne alimentaire. L'objectif de cette étude était d'estimer le nombre annuel de cas symptomatiques, de cas hospitalisés et de cas décédés pour 21 agents pathogènes (10 bactéries, 3 virus, 8 parasites) transmis à l'homme par l'alimentation, en France métropolitaine, sur la période 2008-2013. Les résultats indiquent que la morbi-mortalité attribuable aux maladies infectieuses d'origine alimentaire reste élevée en France, avec 1,28 à 2,23 millions de cas annuels, dont 15 800 à 21 200 hospitalisations et entre 232 et 358 décès. En France, les infections à norovirus, Campylobacter spp. et Salmonella spp. représentent la majorité des cas et des hospitalisations d'origine alimentaire. Les infections à Salmonella spp. et Listeria monocytogenes représentent la moitié des décès d'origine alimentaire. La connaissance du poids absolu et du poids relatif des infections d'origine alimentaire est utile pour l'ensemble des acteurs (pouvoirs publics et opérateurs) intervenant dans le domaine de la sécurité sanitaire des aliments.

Auteur : van Cauteren D, Le Strat Y, Sommen C, Bruyand M, Tourdjman M, Jourdan Da Silva N, Couturier E, Fournet N, de Valk H, Desenclos JC
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2018, n°. 1, p. 2-10