Brucellose

La brucellose est due aux bactéries du genre Brucella. Elle se transmet à l’Homme par contact direct avec des animaux infectés ou ingestion d’aliments contaminés ou inhalation d’aérosols bactériens.

Mis à jour le 24 juin 2019

La brucellose : notre action

En France, la brucellose n’est plus aujourd’hui une maladie des éleveurs et des vétérinaires de zone rurale mais majoritairement une maladie des voyageurs des pays enzootiques et des consommateurs de produits laitiers importés de zone enzootique. Bien que les cas autochtones soient devenus rares dans notre pays, ils peuvent encore se produire en particulier dans les laboratoires d’analyse médicale ou vétérinaire, si les précautions standard ne sont pas prises lors de la manipulation d’échantillons biologiques.

L’action de Santé publique France s’articule autour de deux axes principaux : surveiller et prévenir.

La surveillance épidémiologique de la brucellose

L’une des missions de Santé publique France est de surveiller la brucellose humaine grâce à la déclaration obligatoire de la maladie et aux diagnostics réalisés par le Centre national de référence.
Nous apportons également une expertise scientifique aux Agences Régionales de Santé (ARS) pour les investigations épidémiologiques et aux gestionnaires du risque pour la mise en œuvre de mesures de contrôle (DGS, éventuellement autorités sanitaires en santé animale).

La déclaration obligatoire

La déclaration obligatoire consiste à recueillir des informations aussi exhaustives que possible concernant tous les cas de certaines maladies dites « maladies à déclaration obligatoire » auprès des biologistes et médecins.
Elle met en jeu deux procédures successives : le signalement et la notification.

Les médecins et les biologistes qui suspectent ou diagnostiquent une des maladies à déclaration obligatoire doivent les signaler sans délai et par tout moyen approprié (téléphone, télécopie, courriel) au médecin de l'Agence régionale de santé (ARS) de leur lieu d'exercice.

  • Le signalement permet au médecin de l'ARS de mettre en place les mesures de contrôle et de prévention individuelle et collective autour des cas et, le cas échéant, de déclencher des investigations pour identifier l'origine de la contamination et agir pour la réduire.
  • La notification intervient après le signalement et le plus souvent après confirmation du diagnostic. Les médecins ou les biologistes déclarants notifient le cas au médecin de l'ARS du lieu d'exercice au moyen d'une fiche spécifique à chaque maladie. La notification permet d'analyser et de suivre l'évolution de ces maladies au sein de la population afin de mieux cibler les actions de prévention locales et nationales.
Définition de cas :

Cas signalés

Type de fiche
de notification

Cas notifiés

Critères de signalement
et de notification

Cas probables
et cas confirmés

Simple et téléchargeable sur Internet

Cas possibles, probables et confirmés

Tableau clinique évocateur de brucellose associé à :

 

-     Cas confirmé : isolement de Brucella spp, dans un prélèvement clinique.

-     Cas probable : au moins l’un des résultats suivants :

-     Amplification génique positive dans un prélèvement clinique.

-     Ou multiplication par au moins 4 du titre d’anticorps ou séroconversion entre un sérum prélevé en phase aiguë et un sérum prélevé au moins 15 jours plus tard.

-     Cas possible : mise en évidence d’anticorps à titre élevé dans un seul sérum.

Pour déclarer la maladie

Fiche de notification
26/06/2019

Fiche de notification

Information des personnes sur la notification des maladies à déclaration obligatoire
14/05/2019

Information des personnes sur la notification des maladies à déclaration obligatoire

Partenaires de la surveillance

  • Les Agences régionales de santé. Liste et localisation : http://www.ars.sante.fr
  • Le Centre national de référence (CNR)

CNR DES BRUCELLA
Activités :
Identification et typage des souches de Brucella - Expertise épidémiologique
Responsable :
Dr David O’Callaghan
Pr Jean-Philippe Lavigne
Laboratoire de Bactériologie
CHU Carémeau
Place du Professeur Robert Debré
30029 Nîmes cedex 09
Tél. +33 4 66 68 32 02
Tél. +33 4 66 02 81 46
Fax +33 4 66 68 42 54
http://www.chu-nimes.fr/cnr-brucella/cnr-brucella.html

Pour en savoir plus sur les missions des Centres nationaux de référence, cliquer ici.