Twitter : un outil complémentaire pour la surveillance de l'épidémie saisonnière de grippe en France métropolitaine et en région ?

Publié le 18 Octobre 2018
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction : aujourd'hui, les médias sociaux comme Twitter sont utilisés par les individus pour diffuser de l'information en santé mais également pour partager ou échanger sur leur état de santé. Dans ce contexte, une étude exploratoire a été mise en place afin d'étudier si les données de Twitter peuvent être utilisées comme un proxy pour la surveillance de l'épidémie saisonnière de grippe en France, et plus particulièrement à l'échelle régionale. Méthodes : un système automatisé permettant le recueil en temps réel et un prétraitement (géolocalisation et classification) de tweets relatifs à la grippe a été développé. Les données recueillies sur la période du 8 août 2016 au 26 mars 2017 ont ensuite été comparées à celles du système de surveillance syndromique SurSaUD® (réseaux OSCOUR® et SOS Médecins). Résultats : au total, sur la période d'étude, le système a permis de recueillir 238 244 tweets relatifs à la grippe, dont 130 559 étaient localisés en France. Après une étape de nettoyage, l'algorithme a permis de classer 22 939 tweets indiquant un état grippal. Une corrélation positive et statistiquement significative a été observé entre les tweets indiquant un état grippal et les consultations pour grippe/syndrome grippal rapportées par les réseaux OSCOUR® et SOS Médecins, à la fois au niveau national et au niveau régional. Discussion - conclusion : cette étude exploratoire a permis de montrer que les données de Twitter, en complément des systèmes existants, permettent le suivi de l'épidémie saisonnière de grippe en France et en région. Le système devra être amélioré pour confirmer les tendances observées lors de la prochaine épidémie de grippe.

Auteur : Vilain Pascal, Filleul Laurent
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2018, n°. 34, p. 674-680