Connaissance de l'accident vasculaire cérébral et de ses symptômes en France en 2019

Publié le 27 Octobre 2020
Mis à jour le 22 décembre 2020

Introduction - L'objectif était d'étudier la connaissance de l'accident vasculaire cérébral (AVC) et de ses symptômes au sein d'un échantillon de la population française. Méthode - Nous avons utilisé les données du Baromètre de Santé publique France 2019 où 5 074 personnes, âgées de 18 à 85 ans et résidant en France métropolitaine ont été interrogées sur l'AVC. La méthode d'enquête reposait sur une génération aléatoire de numéros de téléphones fixes et mobiles. Les analyses ont été pondérées puis redressées sur les caractéristiques de la population générale française d'après l'Enquête emploi 2018 de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Résultats - En 2019, plus de 40% des personnes pensaient que l'AVC affectait uniquement le coeur, ou à la fois le coeur et le cerveau, une sur cinq ne savait pas que l'AVC pouvait survenir à tout âge, et une personne sur deux ignorait qu'il existait des traitements efficaces. Par ailleurs, 53% des personnes ont déclaré craindre l'AVC, en particulier les femmes (58%). Concernant la connaissance des symptômes d'AVC, " des difficultés à parler " était le symptôme le mieux connu, identifié par 94% des participants. " La paralysie d'un bras ou d'une jambe " et " une déformation de la bouche " étaient respectivement reconnus par plus de 90% des personnes interrogées. Enfin, 83% de la population donnait ces trois symptômes simultanément, montrant une bonne connaissance des symptômes de l'AVC. La méconnaissance des symptômes était, toutes choses égales par ailleurs, plus élevée chez les hommes, les moins de 45 ans et les plus de 65 ans, les personnes ayant un niveau d'éducation inférieur au Bac, celles n'ayant pas eu d'antécédent d'AVC ainsi que les fumeurs. Conclusion - La connaissance des symptômes de l'AVC était élevée et s'est améliorée par rapport à des études antérieures datant de 2013. Cela souligne l'importance des campagnes d'information.

Auteur : Gabet Amélie, Houot Marie, Mas Jean-Louis, Gourtay Emmanuelle, Gautier Arnaud, Richard Jean-Baptiste, Soullier Noémie, Olié Valérie, Grave Clémence
Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 2020, n°. 28, p. 554-561