Paludisme
Paludisme

Le paludisme est une maladie infectieuse due à un parasite du genre Plasmodium et transmise à l’homme par la piqure de moustiques du genre Anophèle. Certains cas sont à déclaration obligatoire.

Mis à jour le 25 juin 2019

Le paludisme : données

En France métropolitaine :

La surveillance du paludisme d’importation relève du CNR du Paludisme. Pour en savoir plus : http://imea.fr/centre-national-de-reference-sur-le-paludisme  

Dans les départements d’Outre-mer :

  • En Guyane :

On note une réduction du nombre de cas enregistrés chaque année : de plus de 4500 cas en 2005 à environ 600 cas en 2017.Cependant, d’une manière générale, le risque paludique existe encore en Guyane, essentiellement le long des deux fleuves frontières et en communes de l’intérieur. Quelques foyers sur le littoral sont également connus et contrôlés, mais restent en dehors des villes.

A consulter aussi

Carte du risque de paludisme en Guyane - 2018
21/05/2019

Carte du risque de paludisme en Guyane - 2018

Le paludisme. Ars Guyane
21/05/2019

Le paludisme. Ars Guyane

D’autres informations sont disponibles dans nos points épidémiologiques

EN SAVOIR PLUS

A Mayotte :

Deux vecteurs compétents sont présents, Anopheles gambiae et Anopheles funestus, permettant une transmission autochtone. Si en 2014, l’OMS a déclaré que Mayotte était officiellement entrée dans la phase d’élimination du paludisme, on note depuis une recrudescence modérée du nombre de cas.

D’autres informations sont disponibles dans nos points épidémiologiques  :
En savoir plus

A La Réunion

Le paludisme autochtone a été éliminé en 1979 (malgré la subsistance très localisée du vecteur Anopheles arabiensis). Depuis lors, des cas importés sont recensés chaque année avec une diminution depuis 2011 suite aux mesures mises en place dans les pays voisins.

D’autres informations sont disponibles dans nos points épidémiologiques :
En savoir plus