Investigation de cas groupés de leptospirose parmi les détenus d'un centre pénitentiaire d'Île-de-France

Publié le 1 Janvier 2016
Mis à jour le 5 juillet 2019

En février 2016, le centre national de référence de leptospirose signalait la survenue de deux cas confirmés de leptospirose hospitalisés en réanimation, parmi les détenus d'un centre pénitentiaire. Cette zoonose, due à une bactérie du genre Leptospira, se contracte par contact de la peau lésée ou d'une muqueuse avec de l'urine d'animaux porteurs de l'infection ou un environnement humide contaminé. La présence de rongeurs sur le site et la vulnérabilité de certaines populations détenues ont motivé la réalisation d'une enquête transversale rétrospective, dont les objectifs étaient de documenter l'épisode de cas groupés, d'identifier des cas additionnels de leptospirose non diagnostiqués, ainsi que les éventuelles expositions à risque de manière à orienter les mesures de gestion. Les dossiers médicaux des personnes ayant consulté l'infirmerie entre le 11 janvier et le 19 février 2016 ont été consultés. Pour tout cas suspect, les informations cliniques et épidémiologiques étaient recueillies et complétées auprès des personnes à l'aide d'un questionnaire. Pour les cas évocateurs de leptospirose, un bilan sanguin (PCR, sérologie) à la recherche d'une infection leptospirosique était proposé. Au final, 1 229 dossiers ont pu être consultés (correspondant à 78,1 % des consultations sur la période d'étude). Cette analyse a permis de recenser 33 cas possibles, dont 21 ont accepté le bilan sanguin. Tous les résultats sérologiques étaient négatifs. L'interrogatoire des 2 cas confirmés retrouvait la notion d'une plaie cutanée pour l'un, et une activité à risque (nettoyage des abords du bâtiment et ramassage des poubelles) sans vaccination préalable pour l'autre. Cette enquête a contribué à la mise en place de nouvelles mesures préventives pour limiter la colonisation des rats, et au renforcement des actions de prévention par des moyens de protection individuels et de rattrapage vaccinal pour les personnes occupant une activité à risque.

Auteur : Legout C, Septfons A, Fac C, Picardeau M, Merle C, Fouassier P, Mailles A, Vandentorren S
Année de publication : 2016
Pages : 24 p.