L'apparition du diabète de type 2 chez l'enfant et ses implications en santé publique

Publié le 21 Mai 2002
Mis à jour le 5 juillet 2019

Il y a quelques années encore, le diabète de l'enfant était essentiellement considéré comme étant le diabète de type 1, la forme autoimmune qui mène à une déficience permanente en secrétion d'insuline. Le diabète de type 2, qui est caractérisé par une insulino-résistance et une déficience relative en insuline par rapport aux besoins, était considéré comme une pathologie exclusive de l'adulte. Or, alors que l'obésité devient un problème de santé publique dans le monde industrialisé et chez l'enfant en particulier, le diabète de type 2 est maintenant une pathologie que l'on peut rencontrer en pédiatrie et qu'il faut pouvoir différencier du diabète de type 1. Ainsi l'étude nationale américaine la plus récente a permis d'estimer, quoique de façon imprécise, que moins de 1,5 pour 1 000 adolescents âgés de 12 à 19 ans étaient diabétiques de type 2 entre 1988 et 1994. La France n'est pas épargnée par ce phénomène. Alors que la prévalence de l'obésité chez les enfants vivant en France augmente, les équipes pédiatriques mentionnent leurs premiers diagnostics. Le diabète chez l'enfant français pourrait bien être, lui aussi, méconnu, mal classé ou non rapporté. La mise en place du programme national de prévention en nutrition est la première étape de lutte contre l'apparition du diabète de type 2 chez l'enfant en France. (adapté du texte)

Auteur : Fagot Campagna A
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2002, n°. 20-21, p. p. 90