L'intérêt des tests immunologiques à lecture automatisée dans la recherche de sang dans les selles.

Publié le 13 Janvier 2009
Mis à jour le 10 septembre 2019

Bien que les tests au gaïac aient permis de montrer l'efficacité de la recherche biennale de sang dans les selles sur la baisse de la mortalité par cancer colorectal, leur faible sensibilité représente un frein à la généralisation et au succès du dépistage du cancer colorectal. Depuis longtemps, les études de laboratoire ont montré que les tests immunologiques pouvaient être plus sensibles et plus spécifiques que les tests au gaïac dans la révélation d'un saignement colique. Par ailleurs, ils n'entraînent aucune restriction alimentaire. L'automatisation de la lecture de ces tests, qui rend leur coût de révélation comparable à ceux des tests au gaïac, permet désormais d'envisager leur utilisation sur de grandes populations asymptomatiques. Cette automatisation permet une meilleure standardisation de la lecture et diminue fortement le pourcentage de tests non analysables par rapport aux tests au gaïac. Enfin et surtout, la lecture quantitative du test permet de choisir le seuil de positivité correspondant au meilleur équilibre sensibilité/ spécificité. Les études comparatives conduites en population générale montrent que grâce à un choix judicieux du seuil de positivité, l'utilisation de ces tests dans les programmes de dépistage permettrait d'offrir dès à présent à la population, un dépistage à la fois plus sensible et plus spécifique qu'avec les tests au gaïac, pour un coût raisonnable pour la société.(R.A.)

Auteur : Launoy G
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2009, n°. 2-3, p. 30-2