Toxi-infections alimentaires collectives en France : données annuelles 2019

Santé publique France publie les données annuelles de surveillance des toxi-infections alimentaires collectives (TIAC) qui montrent une augmentation de 9% de TIAC déclarées en 2019 par rapport à l’année précédente.

Mis à jour le 18 mars 2021

Qu’est-ce qu’une TIAC ?

Une toxi-infection alimentaire collective (TIAC) est définie par l’apparition d'au moins 2 cas d'une symptomatologie similaire, en général gastro-intestinale, dont on peut rapporter la cause à une même origine alimentaire. En France, les TIAC sont à déclaration obligatoire (DO) depuis 1987. 

Les chiffres-clés des toxi-infections alimentaires collectives
Les chiffres-clés des toxi-infections alimentaires collectives

Augmentation du nombre de TIAC déclarées en 2019, notamment en milieu familial (+21% par rapport à 2018)

En 2019, 1 783 TIAC ont été déclarées en France affectant ainsi 15 641 personnes. 4% d’entre elles, soit 609 personnes, se sont présentées à l’hôpital pour une hospitalisation ou un passage aux urgences. On dénombre 12 décès, soit 0,08% du total.

+9%

de TIAC en 2019

Le nombre de TIAC notifiées en 2019 est en augmentation (+9%) par rapport à l’année précédente : 1 630 TIAC avaient été déclarées en 2018, affectant 14 742 personnes. L’hiver 2019 a été marqué par un nombre exceptionnellement élevé de TIAC durant les fêtes de fin d’année : 141 TIAC associées à la consommation d’huîtres ont été notifiées sur le seul mois de décembre 2019.

L’augmentation du nombre de TIAC déclarées entre 2018 et 2019 est principalement observée pour les TIAC familiales (+21%) et les TIAC en restauration commerciale (+14%). Les TIAC en restauration collective ont légèrement diminué (-5%).

Comme les années précédentes, l’agent pathogène le plus fréquemment confirmé était Salmonella pour 36% des TIAC pour lesquelles un agent a été confirmé (35% en 2018). Les autres agents pathogènes les plus couramment suspectés étaient les agents toxiniques Staphylococcus aureus, Clostridium perfringens et Bacillus cereus

Les missions de Santé publique France en matière de surveillance et de prévention des TIAC

  • Surveiller l’évolution épidémiologique des toxi-infections alimentaires collectives et décrire les caractéristiques des TIAC
  • Identifier les aliments, les produits à risque et/ou les pathogènes pour arrêter la transmission, orienter les mesures de contrôle et de prévention et évaluer leur impact en lien avec les autorités concernées
  • Informer le grand public
  • Contribuer à la sécurité alimentaire