Epifane 2021

Neuf ans après la première enquête, Santé publique France lance la 2e édition de l’enquête Epifane auprès d’environ 3500 femmes. Elle permettra de suivre l’alimentation de l’enfant, la santé des mères et de l’enfant pendant sa première année de vie.

Mis à jour le 15 décembre 2020
Dans cet article

Contexte

Les premiers mois de la vie constituent une période fondamentale pour le développement du jeune enfant. L’alimentation pendant cette période contribue de façon importante à la croissance et au bon développement moteur et cognitif du nourrisson. 

Les recommandations du Programme national nutrition santé (PNNS), concernant en particulier la promotion de l’allaitement maternel et d’une façon générale l’alimentation des jeunes enfants, ont conduit Santé publique France à mettre en place une surveillance de l’alimentation et de l’état nutritionnel des enfants depuis la naissance. Ainsi, l’étude nationale Epifane a pour objectif de décrire et d’étudier les indicateurs maternels et relatifs à la santé et au développement de l’enfant, au cours de sa première année de vie. 

En 2021, Epifane sera associée à l’Enquête nationale périnatale (ENP) pour permettre de collecter des données communes, à la maternité et à 2 mois pour l’ensemble des mères puis à 6 et 12 mois pour celles du sous-échantillon Epifane. 

Objectifs

Les objectifs de l’enquête Epifane 2021 sont de décrire :

  • la fréquence, la durée et l’exclusivité de l’allaitement maternel
  • le type, la durée et les quantités des formules lactées du commerce
  • les modalités de la diversification alimentaire
  • les indicateurs de l’état de santé des mères et de leur enfant jusqu’à son premier anniversaire et leurs déterminants. 

Déroulement de l'enquête

Critères d'inclusion 

  • avoir participé à l'ENP 2021 et avoir accepté d'être recontactée au 2 mois de l'enfant
  • parler français
  • avoir accouché en France métropolitaine
  • avoir au moins 18 ans au moment de l'accouchement
  • avoir accouché à au moins 33 semaines d’aménorrhée
  • que l'enfant soit vivant
  • que l'enfant n'ait pas été transféré dans un autre service hospitalier dans les jours suivant la naissance
  • que l'enfant ne présente pas une pathologie lourde anténatale, nécessitant une chirurgie, une prise en charge particulière ou un transfert
  • en cas de naissance multiple, un seul enfant sera inclus dans l’étude

Echantillonnage 

Parmi les femmes incluses dans l’ENP 2021, une mère sur trois sera tirée au sort parmi celles nées en France pour participer à Epifane, et une sur deux parmi celles nées à l’étranger. Ce tirage aléatoire permettra d’atteindre, avec une marge supplémentaire de 20%, un effectif minimal de 3 500 femmes pour le premier recueil Epifane à 2 mois.

Calendrier

En plus des données recueillies dans le cadre de l’ENP, à la maternité et à 2 mois, les femmes participant à l’étude Epifane seront interrogées :

  • en mai 2021 pour le suivi à 2 mois par téléphone
  • en septembre 2021 pour le suivi à 6 mois par web et par téléphone
  • en mars 2022 pour le suivi à 12 mois par web et par téléphone 

Thématiques abordées

Ces questionnaires porteront sur :

  • l'allaitement : leur ressenti pendant les tétées et les difficultés rencontrées, l'utilisation d'accessoires spécifiques à l'allaitement, les motifs d'arrêt de l'allaitement
  • la consommation de formules lactées du commerce : les difficultés rencontrées, marque et formule de lait données à l'enfant, l'eau utilisée
  • la diversification alimentaire : début de la diversification, difficultés rencontrées, préparation maison ou non, ajout de sel et de matières grasses
  • la relation de la mère avec son enfant 
  • la santé de l'enfant et sa croissance
  • la santé de la mère et son mode de vie