Découvrir l’étude Entred 3

Entred 3 est la troisième édition de l’étude Entred mise en œuvre par Santé publique France. Elle est réalisée en partenariat avec l’Assurance Maladie et la Sécurité sociale des Indépendants, la Haute Autorité de Santé (HAS) et l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM). Cette étude est financée sur des fonds exclusivement publics.

Publié le 22 avril 2019

Entred 3

ObjectifsAfficherMasquer

L’étude Entred 3 vise à répondre aux besoins d’informations des organismes financeurs et des acteurs de santé agissant dans le domaine du diabète. 

Les principaux objectifs de l’étude Entred 3 sont les suivants : 

Décrire et étudier les évolutions : 

  • des caractéristiques des personnes diabétiques traitées pharmacologiquement, notamment leur niveau socio-économique ; 
  • de l’état de santé lié au diabète ; 
  • du coût des soins ; 
  • du parcours de soins, y compris les démarches éducatives ; 
  • du recours aux soins et de l’adhésion au traitement ; 
  • de la qualité des soins ; 
  • de la mortalité par cause spécifique. 

Développer l’étude des spécificités de certaines populations : 

  • personnes diabétiques de type 1 pour lesquelles peu d’information est actuellement disponible ; 
  • personnes diabétiques résidant dans les territoires d’outre-mer français (Guyane, île de la Réunion, Martinique, Guadeloupe). Dans ces départements, le diabète y est plus fréquent qu’en métropole et la survenue de complications y est également plus élevée. 

Mettre des données de référence à disposition de la communauté scientifique et des programmes de santé, afin de pouvoir effectuer des comparaisons à visée d’évaluation. 

Décrire : 

  • la qualité de vie des personnes diabétiques ; 
  • les connaissances, les perceptions et les comportements des personnes diabétiques (habitudes alimentaires, activité physique) ; 
  • les ressources utilisées par les patients, notamment en éducation thérapeutique, et recommandées par les médecins ; 
  • le recours aux nouveaux dispositifs, les outils connectés ; 
  • les complications aiguës : hypoglycémies et recours aux services de soins ; 
  • les stratégies thérapeutiques et les nouveaux antidiabétiques ; 
  • le retentissement du diabète sur la vie professionnelle, familiale et l’environnement social ; 
  • la littératie en santé1 : « La littératie en santé est la motivation et les compétences des individus à accéder, comprendre, évaluer et utiliser l’information en vue de prendre des décisions concernant leur santé ».

1 Stephan Van den Broucke. La littératie en santé : Un concept critique pour la santé publique. La santé en action. Juin 2017. 440 :11-3. 

Apports des études EntredAfficherMasquer

Les études Entred menées en 2001 et en 2007 ont apporté des informations d’ordre épidémiologique, médical, économique et social et de contrôle de la qualité des soins (dont la démarche éducative). 

Ces informations sont cruciales pour l’élaboration d’initiatives de prévention afin d’améliorer les pratiques médicales et améliorer l’état de santé et la qualité de vie des personnes diabétiques. 

Par exemple, les précédentes études Entred ont permis de souligner une importante amélioration du contrôle des facteurs de risque vasculaire pour les personnes de diabète de type 2 entre 2001 et 20071. Ces études ont également montré que certains dépistages et traitements des complications du diabète, en particulier ophtalmologiques, podologiques ou encore rénales devraient être améliorés2

Enfin, l’étude Entred 2007 a mis en évidence que plus le niveau socio-économique des personnes diabétiques était faible, plus la présence de certains facteurs de risques (obésité, tabagisme, mauvais contrôle glycémique) et de certaines complications (coronaires et podologiques) étaient élevées3

Les résultats de l’étude Entred 3 seront comparés à ceux de 2007 et de 2001. Il sera à nouveau possible de mettre en évidence les progrès réalisés, mais aussi ceux qu’il reste à faire pour mieux soigner les personnes diabétiques et éviter la survenue de complications. Cette nouvelle étude permettra également d’explorer de nouvelles thématiques, comme la littératie en santé, le recours aux soins ou encore l’adhésion aux traitements. 

Fagot-Campagna A. Fosse S. Roudier C.  et al. Caractéristiques, risque vasculaire et complications chez les personnes diabétiques en France métropolitaine : d’importantes évolutions entre Entred 2001 et Entred 2007.Bull Epidémiol Hebd 2009.450-5 ;42-3. 

Robert J. Roudier C. Poutignat N. et al. Prise en charge des personnes diabétiques de type 2 en France en 2007 et tendances par rapport à 2001. Bull Epidémiol Hebd 2009.455-60 ;42-3.

Impact of socio-economic position on health and quality of care in adults with Type 2 diabetes in France: the Entred 2007 study. Fosse S. Fagot-Camapagna A. Detournay B. et al. Diabet Med. 2015 Nov ;32(11) :1438-44.

Population étudiéeAfficherMasquer

Cette étude porte sur les personnes bénéficiaires de l’Assurance maladie ou de la Sécurité sociale des Indépendants, âgées de 18 ans ou plus et traitées pharmacologiquement pour un diabète. 

Un échantillon de 13 000 personnes diabétiques tirées au sort : 

  • 9 000 personnes diabétiques en métropole ; 
  • 4 000 personnes diabétiques dans les DOM (Guadeloupe, Guyane, Martinique et La Réunion).