Viroses émergentes en Asie du Sud-Est et dans le Pacifique

Publié le 1 Octobre 2008
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'épidémiologie de certaines maladies virales a subi d'importantes transformations en Asie du Sud-Est (ASE) et en Océanie au cours des dernières décennies. Celles-ci sont dues à plusieurs facteurs : extension géographique des aires de répartition des vecteurs et des arboviroses qu'ils transmettent, accroissement des flux de personnes et des échanges de biens, pression démographique et écologique croissante. Une revue des connaissances basée sur des articles référencés et les données épidémiologiques a été réalisée. La revue a été limitée aux virus potentiellement émergents dans la zone ASE et du Pacifique et pour lesquels des cas humains on été décrits. Le virus de la dengue, du chikungunya ou de l'encéphalite japonaise circulent de manière chaque année plus importante dans la région. Les virus Ross River et Barmah sévissent de manière de plus en plus régulière et intense en Australie. Le virus Nipah provoque régulièrement des épidémies limitées, mais associées à une létalité élevée en ASE, variable selon les formes décrites. Enfin, les infections par les lyssavirus ou les virus Kunjin, Murray Valley et Zika sont également passées en revue. (R.A.)

Auteur : Barboza P, Tarantola A, Lassel L, Mollet T, Quatresous I, Paquet C
Médecine et maladies infectieuses, 2008, vol. 38, n°. 10, p. 513-23