Typologie des consommateurs.

Publié le 1 Janvier 2004
Mis à jour le 5 juillet 2019

Ce chapitre a pour objectif de décrire différents profils de consommateurs repérés dans la population française à partir de leur consommation au cours des quinze derniers jours. Cette typologie est réalisée au moyen d'une analyse factorielle et d'une classification ascendante hiérarchique. Sept profils sont identifiés : - les "hédonistes" (14 % de la population française) : pour eux, l'acte alimentaire est avant tout un plaisir gustatif. Ce sont majoritairement des hommes de 30 à 39 ans qui déclarent plus que les autres consommer des boissons alcoolisées, des plats tout prêts, de la charcuterie et du pain. Ils consomment peu de fruits et de légumes ; - les "utilitaires" (14 %) : pour eux, manger représente avant tout un acte indispensable pour vivre. Il s'agit le plus souvent d'hommes de 18 à 29 ans. Au cours des quinze derniers jours, ils déclarent, plus fréquemment que les autres, avoir consommé de la viande, de la charcuterie et des plats tout prêts ; - les "appliqués" (18 %) : ce groupe déclare avoir consommé la majorité des aliments avec des fréquences de consommation moyennes. Il se caractérise par l'absence de surconsommation spécifique. Il s'agit le plus souvent de femmes mariées avec des enfants. Elles sont influencées dans la composition des repas par les habitudes du foyer, le temps de préparation, le budget et la santé ; - les "pratiques" (10 %) : la majorité des individus présents dans ce groupe ont entre 18 et 39 ans, ils habitent la région parisienne. Ils disent avoir une alimentation peu équilibrée et déclarent plus souvent que les autres consommer des pâtes et des céréales prêtes à consommer ; - les "traditionnels" (12 %) : ce sont des individus déclarant une alimentation composée plus fréquemment que les autres de pommes de terre, de vin, de pain, de charcuterie et de viande. Ils ont plus de 60 ans et vivent le plus souvent dans de petites agglomérations ; - les " avertis " (17 %) : c'est le groupe qui respecte le plus les consignes du Programme national nutrition santé (PNNS). Ils déclarent plus que les autres consommer du poisson, des fruits et des légumes. Il s'agit le plus souvent de femmes de plus de 50 ans qui sont influencées par la santé dans la composition de leurs repas. - les "petits consommateurs" (15 %) : il s'agit d'un groupe plutôt atypique qui déclare une consommation faible de tous les aliments pris en compte dans cette étude. La plupart des individus présents dans ce groupe déclarent suivre un régime. Les femmes y sont surreprésentées.[extrait chapitre]

Auteur : LEON Christophe
Année de publication : 2004
Pages : 163-184
Collection : Baromètres santé