Mise au point d'indicateurs nationaux de surveillance des accidents de circulation liés au travail. Étude exploratoire à partir des données de réparation des accidents du travail issues des régimes de sécurité sociale

Publié le 1 Janvier 2014
Mis à jour le 5 juillet 2019

Les accidents de circulation liés au travail regroupent les accidents survenant au cours d'un déplacement professionnel et les accidents de trajet domicile-travail. Ils sont la première cause d'accidents du travail mortels. Les données de réparation des accidents du travail par les régimes de sécurité sociale constituent la principale source de données nationale disponible de ce phénomène, mais elles présentent un certain nombre de limites. Les statistiques établies sont éclatées, elles reposent sur des nomenclatures hétérogènes selon les régimes et elles n'isolent pas toujours les accidents de circulation. Le rapport restitue un travail exploratoire, qui avait pour objectif de mettre au point et de tester l'élaboration d'indicateurs nationaux pour la surveillance épidémiologique des accidents de circulation liés au travail. Ceci a été réalisé à partir de données enregistrées par les deux principaux régimes de sécurité sociale (régime général et régime agricole) pour l'année 2004 (portant sur plus de 100 000 victimes), fournies à l'Institut de veille sanitaire (InVS) précédemment. Les indicateurs générés offrent une vision diversifiée sur les accidents de circulation liés au travail en France et des angles de vue inédits sur ce phénomène, notamment la distinction entre hommes et femmes, et des chiffres par secteur d'activité à un niveau très détaillé. Les résultats obtenus montrent des disparités selon certains facteurs (notamment le secteur d'activité...) utiles à décrire et prendre en compte dans une optique de prévention. Les chiffres présentés doivent toutefois être commentés avec prudence car datant de 2004. Ils ne reflètent pas nécessairement la situation actuelle, mais illustrent la surveillance qui sera désormais mise en oeuvre régulièrement via un dispositif d'accès à des données de réparation en cours de mise en place. L'année 2004 peut être considérée comme un premier point d'observation pour la surveillance à venir. (R.A.)

Auteur : Briere J, Smaïli S
Année de publication : 2014
Pages : 188 p.