Médecins, pharmaciens : un rôle confirmé dans la prévention.

Publié le 1 Mars 2005
Mis à jour le 5 juillet 2019

Cet article résume quelques résultats de l'enquête Baromètre santé de l'INPES menée fin 2002 et début 2003 auprès de 2057 médecins généralistes exerçant en libéral et 1062 pharmaciens titulaires d'officine. Les résultats présentés concernent leur rôle dans la prévention et l'éducation pour la santé et répondent à trois questions : 1. les médecins généralistes se sentent-ils efficaces pour aider les patients à changer leur comportement dans le domaine du dépistage des cancers, de l'utilisation des préservatifs, de l'alcoolisme, du tabagisme, de l'usage de drogues, de l'abus de psychotropes, des accidents de la vie courante, de l'alimentation et de l'exercice physique ? 2. les pharmaciens considèrent-ils leur rôle comme important dans le domaine de l'alimentation, du bon usage des médicaments, de la prévention des hépatites, du sida, de l'alcoolisme ou du tabagisme ? 3. Quels sont les principaux freins à la prévention et à l'éducation pour la santé ?

Auteur : Gautier Arnaud, Guilbert Philippe
La Santé de l'homme, 2005, n°. 376, p. 19-20