Le dossier médical : le secret ne doit pas cacher la vérité.

Publié le 1 Février 1990
Mis à jour le 5 juillet 2019

Après avoir donné la composition du dossier médical, l'article fait le point sur la notion de secret médical (code pénal, code de déontologie médicale, loi informatique et libertés) et sur les limites d'accès à son dossier hospitalier pour le malade, avec notamment, le passage obligé par l'intermédiaire d'un médecin, qui a pour but une meilleure information et une dédramatisation éventuelle des informations par le biais de l'échange médecin-malade. La loi Informatique et Libertés autorise cependant la rectification ou la suppression d'informations du dossier à la demande du malade. En consultation privée, l'accès au dossier ne pose aucun de ces problèmes.

Auteur : Brisset-Vigneau F.
La Santé de l'homme, 1990, n°. 285, p. 38-39, ill.