Expositions professionnelles aux solvants oxygénés, pétroliers et chlorés des femmes en âge de procréer en France en 2013. Résultats du programme Matgéné

Publié le 26 Février 2019
Mis à jour le 5 juillet 2019

Cette étude s'intéresse à l'exposition professionnelle aux solvants oxygénés, pétroliers et chlorés dans une population vulnérable de travailleurs, les femmes en âge de procréer définies par la classe d'âge 15-44 ans. Cette exposition est déclinée selon l'âge, la catégorie socioprofessionnelle et le statut des travailleuses (salariées ou non-salariées). Les expositions ont été évaluées par les matrices emplois-expositions du programme Matgéné. Les données de population issues du recensement de 2013 ont été croisées avec les matrices pour estimer les prévalences d'exposition ainsi que la part des femmes exposées à ces solvants. Les solvants les plus fréquemment utilisés en milieu professionnel en 2013 par les femmes en âge de procréer sont les solvants oxygénés (15,0% de ces travailleuses), devant les solvants pétroliers (1,0%) et les solvants chlorés (0,1%). Les plus jeunes (15-29 ans) sont plus exposées que leurs aînées aux solvants oxygénés. À l'inverse, les plus âgées (35-44 ans) sont plus exposées aux solvants pétroliers et chlorés. Les non-salariées sont plus exposées aux trois familles de solvants que les salariées. Cette étude est la première à présenter l'exposition professionnelle à trois grandes familles de solvants pour l'ensemble des travailleuses en âge de procréer en France, quels que soient leur statut et leur activité professionnelle. Une analyse plus fine de ces prévalences, notamment par secteur d'activité, permettrait d'orienter et cibler au mieux les actions de prévention à mettre en place pour les femmes en âge de procréer en activité professionnelle.

Auteur : Lagarrigue Robin, Houot Marie, El Yamani Mounia, Pilorget Corinne
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2019, n°. 7, p. 137-143