Opinions vis-à-vis de l'augmentation des taxes sur le tabac et conséquences sur la motivation à l'arrêt. Résultats du Baromètre de Santé publique France 2018

Publié le 27 Octobre 2020
Mis à jour le 08 septembre 2021

Près de la moitié (48,3%) de la population estime que les augmentations des taxes sur le tabac sont justifiées ; La part de personnes trouvant justifiée l'augmentation des taxes varie en fonction du statut tabagique : de 18,7 % parmi les fumeurs de 10 cigarettes ou plus par jour à 62,4 % parmi les personnes n'ayant jamais fumé ; Entre 2005 et 2018, la part de personnes qui trouvent justifiée l'augmentation des taxes sur le tabac évolue peu (de 51,4 % à 48,3 %) ; En 2018, 43,6 % des fumeurs déclarent que les augmentations de taxe les motivent à arrêter de fumer. Parmi les anciens fumeurs quotidiens, 39,8 % affirment que ce motif a été une motivation à leur arrêt du tabagisme ; En 2018, les fumeurs socioéconomiquement moins favorisés se déclarent aussi motivés pour arrêter par l'augmentation des taxes que les plus favorisés ; Ces résultats confortent la légitimité des taxes sur le tabac en France dans une politique intégrée de lutte contre le tabac comprenant aussi des mesures d'aide à l'arrêt.

Auteur : Pasquereau Anne, Hochet Marianne, Andler Raphaël, Guignard Romain, Nguyen-Thanh Viet
Année de publication : 2020
Pages : 10 p.
Collection : Études et enquêtes