Santé Post Incendie 76. Pertinence d'une étude de biosurveillance suite à l'incendie survenu à rouen le 26 septembre 2019. Rapport complémentaire (juillet 2021). Point sur les données environnementales disponibles en mai 2021 et éléments d'analyse complémentaire pour les polluants d'intérêts dans le cadre de la réponse à la saisine du 08/10/2019

Publié le 5 juillet 2021
Mis à jour le 6 septembre 2021

Introduction Ce rapport vient compléter le rapport " Pertinence d'une étude de biosurveillance suite à l'incendie survenu à Rouen le 26 septembre 2019 " (Fréry et al. 2021). Il vise à apporter un éclairage quant à la contamination persistante ou non des milieux en lien avec l'incendie des entreprises Lubrizol et NL Logistique. À ce titre, la question de la contamination de l'environnement suite à l'incendie par des polluants organiques persistants hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) ou dioxines mais aussi par du plomb suite à l'incendie est posée. L'objet de ce document est de faire un point de tous les rapports disponibles et de compléter les éléments synthétisés par une analyse complémentaire. Méthode Santé publique France a sollicité l'Ineris pour constituer une base de données regroupant toutes les données disponibles de mesures dans l'environnement et créer une application cartographique dynamique. Les éléments disponibles dans les différents rapport et bilans publiés après l'incendie, la plupart à la demande de la préfecture, ont été étudiés par rapport à la question de la présence de polluants organiques persistants dans la chaine alimentaire. Ce travail a été complété pour deux substances représentatives des familles d'intérêt (le fluoranthène et l'OCDD- octachlorodibenzodioxine) par une analyse descriptive des données disponibles pour 2 matrices (les sols et les denrées alimentaires). L'analyse descriptive visait à définir, s'il existe, pour ces deux substances, en lien avec l'incendie :un gradient spatial des concentrations dans les sols ; un gradient temporel et/ou spatial des concentrations dans la chaine alimentaire ;une variation temporelle entre 2019 et 2020 au niveau des concentrations pour les denrées alimentaires ;des corrélations entre les matrices (sols/ végétaux). Résultats À l'issue de l'analyse des éléments disponibles et de l'analyse descriptive complémentaire (pour l'OCDD et le fluoranthène dans les sols et les denrées alimentaires), il n'y a pas d'éléments qui permettent de conclure à l'observation d'une contamination en lien avec l'incendie, différentiable d'une pollution historique. Concernant les comparaisons entre la matrice denrées alimentaires et les sols, il n'a pas été possible de tester d'éventuelles corrélations entre la matrice sol et celle des denrées alimentaires du fait de données insuffisantes. Concernant la question des tendances et évolutions entre 2019 et 2020, il n'a pas été possible d'établir de tendances ou de constater d'évolution entre 2019 et 2020 du fait du manque de données disponibles. Préconisations À l'issue de ce rapport complémentaire, des préconisations ont été présentées dans le cadre de situation où des questions de santé publique se poseraient en post-accidentel.

Auteur : Kairo Cécile, Blanchard Myriam, Goria Sarah, Ben Raies Jebraiel, Boulanger Guillaume
Année de publication : 2021
Pages : 64 p.
Collection : Études et enquêtes