Système d’alerte canicule et santé. Point national au 18 août 2020.

Publié le 19 Août 2020
Mis à jour le 19 aout 2020

Points clés

  • Une vague de chaleur a débuté le 5/08, date à laquelle Météo-France a placé 32 départements en vigilance jaune. A partir du 06/08, plusieurs départements ont été placés en vigilance orange dans 8 régions et en vigilance rouge dans 3 régions. Les vigilances rouges ont été levées le 12/08, et l’ensemble des vigilances oranges le 13/08.
  • Les recours aux soins (passages aux urgences et SOS médecins) pour des causes liées à la chaleur ont augmenté entre le 06/08 et le 11/08 pour toutes les classes d’âge, atteignant 0,90 % de l’activité des urgences et 1,81 % de l’activité de SOS médecins le 11/08 (indicateur sanitaire composite suivi dans le cadre du plan national de gestion des vagues de chaleur iCanicule).
  • Depuis le 12/08, les recours aux soins pour des causes liées à la chaleur sont en baisse. Le 17/08, ils avaient retrouvé les niveaux observés avant la vague de chaleur (0,26% de part d’activité des passages aux urgences, et 0,30% de part d’activité SOS médecins le 17/08).
  • Entre le 06/08 et le 16/08, 2 413 passages aux urgences et 858 consultations SOS médecins pour des causes liées à la chaleur ont été observés. Plus de la moitié des passages aux urgences pour des causes liées à la chaleur ont été suivis d’une hospitalisation, et 23 personnes ont été hospitalisées en soin intensifs et réanimation.
  • Aucun accident du travail mortel n’a été notifié à Santé publique France.
  • Les impacts sanitaires constatés ici montrent que la chaleur est un risque pour la santé. Il est important de mettre en place les mesures de prévention recommandées par le plan national de gestion des vagues de chaleur.