Comment mieux appréhender les impacts sanitaires du changement climatique : l'intérêt des collaborations multicentriques internationales

Publié le 5 Juin 2018
Mis à jour le 10 septembre 2019

La recherche sur les impacts sanitaires potentiels du changement climatique doit s'appuyer sur des preuves épidémiologiques documentant les risques à l'échelle mondiale. Les études multicentriques sont adaptées à cette fin, mais elles présentent diverses difficultés méthodologiques et organisationnelles. Cet article illustre l'expérience du réseau collaboratif international multi-pays multi-ville (Multi-Country Multi-City - MCC) qui développe un programme de recherche global sur les associations entre météo, climat et santé. Il décrit le fonctionnement de ce programme fondé sur les contributions mutuelles et le partage de données, résume les principaux résultats déjà publiés par le réseau et en discute les avantages et les limites. La contribution du MCC à la recherche sur les effets sanitaires du changement climatique est unique. Son fonctionnement collaboratif visant à faciliter les études épidémiologiques multicentriques peut être reproduit pour traiter d'autres questions de recherche.

Auteur : Gasparrini Antonio
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2018, n°. 16-17, p. 340-344