Nos objectifs, notre programme de travail

Placée sous l’autorité du ministre chargé des Solidarités et de la Santé, Santé publique France mène ses missions selon des objectifs stratégiques fixés par l'État et détaillés dans le Contrat d'objectifs et de performances quinquennal (COP).

Publié le 21 juin 2019

Le COP de la période 2018-2022 s'articule en 6 points :

  1. Améliorer et optimiser la surveillance épidémiologique et la veille sur les risques sanitaires
  2. Développer et garantir l’efficacité des actions de prévention et de promotion de la santé
  3. Assurer la préparation et la réponse aux menaces, alertes et crises sanitaires
  4. Contribuer, en termes d’expertise, aux politiques de santé publique mises en œuvre au niveau régional et international
  5. Assurer une gestion et un pilotage efficients
  6. Développer les partenariats institutionnels, les liens avec la recherche et l’ouverture à la société civile
En savoir plus

La ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn signe le contrat d’objectifs et de performance pour 2018-2022 de Santé publique...

En savoir plus

Le programme de travail de Santé publique France prend en compte les orientations de la stratégie nationale de santé, les priorités de travail fixées par le ministère en charge de la Santé et la contribution de l’agence aux plans et programmes de santé publique. Cette programmation qui identifie au mieux ce qui, pour améliorer la santé des Français, doit avoir changé à 5 ans, s’articule autour de 5 axes stratégiques et 28 programmes de travail.

En voici les grandes lignes :

  • l’affirmation de l’expertise ;
  • l’intégration dans tous les programmes de la notion de continuum sur les grandes fonctions de santé publique ;
  • l’optimisation / modernisation de nos approches et outils ;
  • l’ouverture vers la société et la démocratie en santé.

Sans revenir sur l’ensemble des programmes, il convient de souligner quelques enjeux majeurs de santé publique inscrits dans la stratégie nationale de santé et qui sont portés par l’agence à des niveaux très importants :

  • la vaccination, premier acte de prévention individuel et collective ;
  • le tabagisme, premier déterminant de santé ;
  • l’alcool, reconstruire une stratégie ambitieuse de prévention ;
  • l’impact des milieux sur la santé ; connaître, agir et évaluer ;
  • la santé à tous les âges de la vie, une approche multiforme ;
  • la prise en compte des inégalités sociales et territoriales de santé.