Quelle efficacité réelle des programmes de prévention des addictions chez les jeunes ?

Cinq programmes de prévention des conduites addictives à destination des jeunes ont été sélectionnés pour être évalués dans le cadre d’un partenariat entre trois institutions publiques : la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives – Mildeca, l’Observatoire français des drogues et toxicomanies – OFDT et Santé publique France. Les partenaires publient aujourd’hui conjointement les résultats de ces évaluations. 

Des interventions efficaces et d’autres contre-productives

Parmi les 5 programmes évalués :

  • deux programmes, Unplugged et Avenir sans tabac, ont montré des bénéfices significatifs en termes de prévention des consommations de substances psychoactives.
  • un programme de prévention et de réduction des risques en milieu festif n’a pu faire l’objet d’une mesure d’impact mais son évaluation suggère un rapport coût-bénéfice positif.
  • deux programmes ont montré des effets contre-productifs (un programme de prévention par les pairs et un programme à destination des apprentis).Les résultats ont été restitués aux acteurs, décideurs et financeurs des territoires concernés. Les rapports et synthèses d’évaluation de ces programmes ont ensuite été anonymisés afin de ne pas pénaliser des porteurs de projet qui se sont engagés dans une démarche responsable d’évaluation.

Promouvoir et développer l’évaluation des dispositifs de prévention : une démarche nécessaire

Les résultats des évaluations, qu’ils soient positifs ou négatifs, produisent des connaissances et des préconisations essentielles à l’amélioration des dispositifs de prévention. Ils doivent engager l’ensemble des acteurs vers le développement de stratégies d’intervention davantage structurées, coordonnées et efficaces.

Le bilan de ces travaux démontre la nécessité de développer des ressources en évaluation afin d’étayer les investissements publics en matière de prévention et de les orienter vers des programmes qui présentent les meilleures garanties de qualité et d’efficacité.

Pour en savoir plus

Gillaizeau I. Évaluation d’un programme de prévention par les pairs des consommations de substances psychoactives. Projet évalué en 2016-2017 par santé publique France. Saint-Maurice : Santé publique France, mai 2019.

Gillaizeau I. Évaluation d’un programme de prévention des consommations de substances psychoactives auprès de jeunes apprentis du BTP. Projet évalué en 2016-2017 par Santé publique France. Saint-Maurice : Santé publique France, mai 2019.

Lecrique JM. Rapport d’évaluation du programme Avenir sans Tabac. Projet du Souffle 64 (Pau) évalué en 2016-2017 par Santé publique France. Saint-Maurice : Santé publique France, mai 2019.

Lecrique JM. Rapport d’évaluation du programme Unplugged dans le Loiret. Projet porté par l’Association pour l'écoute et l'accueil en addictologie et toxicomanies (Orléans) et évalué en 2016-2017 par Santé publique France. Saint-Maurice : Santé publique France, mai 2019.

Prévenir et réduire les risques et les dommages par les pairs en milieu festif électro. OFDT, mai 2019.