Bulletin national d'information SOS Médecins du 3 décembre 2013

Publié le 4 December 2013
Mis à jour le 3 juillet 2019

L'activité des associations SOS Médecins est stable tous âges confondus au plan national, avec des effectifs proches des années 2011 et 2012 pour la même période. A noter une légère hausse de cette activité chez les enfants de moins de 15 ans et à l'échelon régional dans le sud-est et le centre-est. Parmi les pathologies les plus fréquemment rapportées au cours de la semaine écoulée, le nombre de cas de bronchite, de pathologie de la sphère ORL et de gastro-entérite est en hausse modérée chez les enfants de moins de 15 ans. Chez les adultes, on note essentiellement une élévation des cas de bronchites et de rhinopharyngites. Chez les enfants de moins de 2 ans, le nombre de diagnostics de bronchiolite poursuit sa tendance à la hausse (+21 % soit +64 cas), avec des effectifs très proches des années 2011 et 2012. Cette augmentation concerne toutes les zones géographiques et est plus marquée en zone Ouest et Nord. Les indicateurs de bronchite et de pneumopathie sont en hausse modérée tous âges confondus (+14 % soit +325 cas de bronchite ; +14 % soit +46 cas de pneumopathie). Cette élévation touche essentiellement les enfants de moins de 15 ans, ainsi que les adultes de moins de 75 ans pour les cas de bronchite. Pour ces deux indicateurs, la dynamique temporelle est proche de celle des années 2011 et 2012. L'indicateur de grippe est en augmentation au cours de la semaine écoulée (+27 % soit +159 cas tous âges confondus) et ce, pour toutes les classes d'âge à l'exception des enfants de moins de 2 ans. Cette hausse est observée dans toutes les régions et plus nettement dans le Sud-Ouest, avec des effectifs qui demeurent à un niveau d'intersaison (725 cas hebdomadaires), en adéquation avec les années précédentes. L'indicateur de gastro-entérite est en légère hausse chez les enfants de moins de 5 ans (+16 % soit 114 cas) et de 5 à 14 ans (+18 % soit +109 cas), avec des effectifs tous âges confondus (3 483 cas hebdomadaires) similaires à 2011 et 2012. Cette augmentation est surtout visible dans les régions nord et nord-est.Après deux semaines de hausse, l'indicateur de crise d'asthme se stabilise tous âges confondus, même si une légère hausse est observée chez les personnes âgées de plus de 75 ans. Les effectifs restent supérieurs à ceux de l'année 2011, mais proches de ceux de l'année 2012.