Point épidémiologique COVID-19 du 25 août 2022 - Baisse moins marquée des indicateurs : à l’approche de la rentrée, les gestes barrières et la vaccination sont essentiels

Publié chaque semaine, le point épidémiologique relatif à la surveillance de la COVID-19 présente une analyse détaillée des indicateurs mis en place par Santé publique France et son réseau de partenaires pour suivre l’évolution de l’épidémie et orienter les décisions publiques.

Publié le 26 aout 2022

En semaine 33 (du 15 au 21 août), la circulation du SARS-CoV-2 a continué de ralentir, mais de façon moins marquée par rapport aux semaines précédentes et un taux d’incidence qui demeurait supérieur à 200/100 000. La baisse de celui-ci était plus faible dans toutes les classes d’âge et une tendance à la stabilisation était observée dans certaines régions. En parallèle, le nombre d’admissions à l’hôpital poursuivait sa diminution. En Outre-mer, les indicateurs virologiques demeuraient très élevés et toujours en hausse à La Réunion.

Omicron circule de manière quasi exclusive en France, et son sous-lignage BA.5 est actuellement omniprésent. En métropole, BA.5 (tous sous-lignages confondus) représentait 94% des séquences interprétables lors de l’enquête Flash S32 (08/08). La proportion de BA.4 (tous sous-lignages compris) au cours des enquêtes Flash diminue, avec 5% des séquences interprétables au cours de Flash S32 contre 6% en S31. La détection de mutations en position L452 par les tests de criblage reste stable à des niveaux élevés (93% en S33 vs 92% S32), en lien avec la circulation de BA.5. Des informations complémentaires sont disponibles dans l’analyse de risque variants du 10/08/2022.

Au 22 août, les couvertures vaccinales étaient de 85,3% chez les 65 ans et plus pour la dose de rappel. Seuls 32,6% des 60-79 ans et 45,7% des 80 ans et plus avaient reçu leur seconde dose de rappel parmi les personnes éligibles (selon le délai depuis la dernière injection). Il est primordial d’accentuer l’effort de vaccination pour améliorer la couverture vaccinale, qui demeure insuffisante, en particulier dans les DROM et chez les sujets âgés.

Dans le contexte d’une circulation toujours active du SARS-CoV-2 et des congés estivaux, il est nécessaire d’appliquer les gestes barrières afin de protéger les plus vulnérables. Il demeure également essentiel de suivre les mesures préconisées en cas de symptômes, de test positif ou de contact à risque.

Quelle est la situation épidémiologique chez les 0-17 ans ?

  • La circulation du SARS-CoV-2 est en diminution. En semaine 33, le taux d’incidence le plus élevé était observé chez les 15-17 ans. Ce taux d’incidence était inférieur à celui observé chez les adultes.
  • La couverture vaccinale au 22 août 2022 est élevée chez les 12-17 ans (80,9 % avaient reçu leur primo-vaccination complète et 17,6 % un rappel) et reste basse chez les 5-9 ans et 10-11 ans (respectivement 2,7 % et 8,2 % avec une primo-vaccination complète).
  • Le nombre d’hospitalisations pour COVID-19 est en nette diminution depuis la semaine 28.
  • La part des enfants présentant des comorbidités, parmi ceux admis pour COVID-19 dans les services de soins critiques, est plus élevée depuis la période de circulation du variant Omicron qu’elle ne l’était lors de la période de circulation du variant Delta.
  • Au 21 août, et depuis le début de l’épidémie, 1 070 cas de PIMS (syndrome inflammatoire multisystémique pédiatrique secondaire à la COVID-19) ont été rapportés. Ils touchent surtout les enfants âgés de 3 à 11 ans.

Pour plus d’informations : Le Point Sur Situation épidémiologique liée à la COVID-19 chez les 0-17 ans

Pour en savoir plus sur la COVID-19, les systèmes de surveillance et la vaccination, consultez le dossier Santé Publique France et le site Vaccination Info Service. Pour plus d’informations sur les données régionales, consultez les points épidémiologiques régionaux. Retrouvez toutes les données en accès libre sur Géodes.

a lire aussi

Communiqué de presse

Télécharger(pdf - 175.03 Ko)

Coronavirus : circulation des variants du SARS-CoV-2

De nombreux variants du SARS-CoV-2 circulent en France et de nouveaux variants porteurs de mutations sont régulièrement identifiés. Comment sont-ils surveillés et classifiés...

Restez informés sur l'épidémie de COVID-19, France et Monde

Points de situation, questions-réponses, interviews d'experts... tout savoir sur l’infection au nouveau coronavirus (SARS-CoV-2), COVID-19, en France et dans le Monde