Nouveau Point épidémiologique COVID-19 du 16 juillet 2021 - Dégradation de la situation épidémiologique et très forte progression du variant Delta : rester vigilant dans cette période des congés d’été et encourager la vaccination

En semaine 27 (du 5 au 11 juillet), la dégradation de la situation épidémiologique s’est accélérée. La valeur du R effectif (SI-DEP) à 1,5 témoigne du très fort dynamisme de la transmission de l’infection. Le nombre de nouveaux cas confirmés de COVID-19 continuait de progresser passant de 16 669 en semaine 26 à 27 044 en semaine 27, soit une évolution de +62 %.

Mis à jour le 16 juillet 2021

Le taux d’incidence était en augmentation dans toutes les classes d’âge, particulièrement marquée chez les 10-39 ans (+74%) et dans toutes les régions, davantage en Corse, Occitanie, Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le variant Delta, détecté dans 55% des cas confirmés séquencés dans l’enquête Flash #13 est désormais majoritaire en métropole. Par ailleurs, au 13 juillet 2021, 54% de la population avait reçu une dose de vaccin et 42% était complètement vaccinée. Dans ce contexte et en période estivale, propice aux déplacements et à une plus grande fréquentation des lieux à risque de contamination, il est nécessaire d’encourager toutes les personnes éligibles à se faire vacciner. L’adhésion aux mesures de prévention et de dépistage, de traçage des contacts et de respect de l’isolement dès les premiers signes de l’infection ou après contact avec un cas confirmé doit se maintenir à un haut niveau.

Hausse rapide du taux d’incidence, baisses moins marquées à l’hôpital et Delta majoritaire

En semaine 27, l’augmentation du taux d’incidence concernait toutes les classes d’âge et toutes les régions métropolitaines. Les taux les plus élevés et les augmentations les plus fortes étaient observés chez les 20-29 ans (115/100 000, +77%), les 10-19 ans (63, +78%) et les 30-39 ans (57, +67%). Le taux de dépistage était en augmentation chez les 10-59 ans (+25%), en diminution chez les 0-9 ans (-32%) et stable chez les 60 ans et plus.

Trois régions présentaient un taux d’incidence supérieur à 50/100 000 habitants : l’Occitanie (59), l’Île-de-France (55) et la Provence-Alpes-Côte d’Azur (51) et les plus fortes augmentations étaient observées en Corse, Occitanie, Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur. En Outre-mer, une forte augmentation du taux d’incidence était de nouveau enregistrée en Martinique (278/100 000, +143%) où les indicateurs hospitaliers étaient également en hausse.

La diminution des déclarations de nouvelles hospitalisations (-2%) et admissions en services de soins critiques (-11%) était moins marquée cette semaine, avec une stabilisation chez les moins de 65 ans. Le nombre de patients COVID-19 en cours d’hospitalisation au 13 juillet était de 7 135 (-7%), dont 946 en services de soins critiques (-9%).

Le variant Delta est devenu majoritaire sur le territoire métropolitain. La mutation L452R (portée principalement par le variant Delta) était retrouvée dans 63% des prélèvements positifs criblés (43% en S26) et ce variant représentait 55% des virus séquencés interprétables dans l’enquête Flash #13 du 29 juin.

Augmentation des contacts et de la fréquentation des lieux à risque de contamination : vacciner est primordial.

Le suivi des contacts montrait une augmentation de 57% des contacts et de 52% des cas enregistrés dans ContactCovid. La fréquentation des lieux à risque augmentait très fortement (bars +209%, restaurants +120%, évènements culturels +100%, hébergements touristiques +175%, milieu sportif +33%). Le pourcentage de cas précédemment connus comme contacts diminuait (17,9% vs 19,8% en S26) dans un contexte de stabilité des voyages à l’étranger (10%).

Le 13 juillet 2021, 54,0% de la population en France avait reçu au moins une dose de vaccin et 42,5% était complètement vaccinée. Au total, 21,4% des 12-17 ans et 53,6% des 18-49 ans avaient reçu au moins une dose. Environ 10% des 70-79 ans et 20% des 80 ans et plus n’avaient pas encore reçu de première dose, avec une progression limitée des couvertures vaccinales dans ces populations depuis plusieurs semaines.

A télécharger

COVID-19 : point épidémiologique du 16 juillet 2021

En savoir plus

Nouveau format du point épidémiologique hebdomadaire

Le Point épidémiologique (PE) évolue dans un nouveau format de 5 pages. Il propose une analyse de la situation et une présentation visuelle des principaux indicateurs de suivi de l’épidémie. La 5ème page est dédiée chaque semaine à un sujet d’actualité. Ce format resserré continue à fournir une vision globale de la dynamique de l’épidémie du Covid-19 en France.

L’évolution du PE est une nouvelle manière d’accéder aux informations. Il est enrichi en liens hypertextes qui permettront d’accéder à l’intégralité des indicateurs disponibles soit sur notre site, soit sur Géodes.

a lire aussi

Communiqué de presse

Télécharger (pdf - 123.09 Ko)

Coronavirus : circulation des variants du SARS-CoV-2

De nombreux variants du SARS-CoV-2 circulent en France et de nouveaux variants porteurs de mutations sont régulièrement identifiés. Comment sont-ils surveillés et classifiés...

Restez informés sur l'épidémie de COVID-19, France et Monde

Points de situation, questions-réponses, interviews d'experts... tout savoir sur l’infection au nouveau coronavirus (SARS-CoV-2), COVID-19, en France et dans le Monde