Chute

Le risque de chute augmente avec l’âge, entraînant des blessures parfois graves pouvant conduire au décès. Cependant quelques recommandations et précautions permettent de réduire ce risque. 

Mis à jour le 1 juillet 2019

Chute : données 

En France, environ 450 000 personnes de plus de 65 ans sont victimes d’une chute tous les ans. 

En 2004, on a pu estimer à partir de l’enquête EPAC que 4,5 % (intervalle de confiance, IC [4,4-4,7]) des personnes de plus 65 ans ont été victimes d’une chute accidentelle suivie d’un recours aux urgences hospitalières : 

  • 3 % des hommes (IC [2,8 – 3,1])  
  • 5,6 % des femmes (IC [5,4 – 5,9]) 

Augmentation des décès par chute avec l’âge 

Les taux de mortalité par chute augmentent avec l’âge, les plus élevés étant chez les personnes de 85 ans et plus. 

De plus, les différences de taux de mortalité standardisés montrent qu’il y a eu en réalité une surmortalité masculine, quasiment à tous les âges au-delà de 65 ans.  

Effectifs, taux bruts et standardisés de mortalité par chutes selon l’âge et le sexe chez les personnes âgées de 65 ans et plus, en 2013.
Nombre et taux de mortalité bruts et standardisés par chutes chez les 65 ans et plus, 2013

Légère baisse de la mortalité liée à une chute

Les taux de mortalité sont restés relativement stables entre 2000 et 2004 et ont légèrement diminué entre 2005 et 2013, tant chez les hommes que chez les femmes. 

Evolution des taux standardisés de mortalité par chute, entre 2000 et 2013 selon le sexe (taux pour 100 000 habitants)
Evolution des taux standardisés de mortalité par chute selon le sexe, 2000-2013

A lire aussi

5/06/2019

L’état de santé de la population en France. Rapport 2017. Saint-Maurice : Santé publique France; 2017. 436p.

14/05/2019

L’état de santé de la population en France – Rapport 2011. Paris : Drees, 2011