Anomalies de l'appareil urinaire

Mis à jour le 20 mai 2019

Les malformations congénitales de l'appareil urinaire (appelées également uropathies malformatives) sont fréquentes et se placent au troisième rang après les malformations cardio-vasculaires et musculo squelettiques. On distingue généralement les malformations rénales de celles des voies urinaires. Cependant, une anomalie au moment de l'embryogenèse peut avoir des répercussions en cascade sur le développement de l'ensemble de l'appareil réno-urinaire.

Agénésie rénale bilatérale

L'agénésie rénale bilatérale est une anomalie caractérisée par l'absence de développement des deux reins chez le fœtus. L'agénésie rénale est souvent associée à d'autres anomalies congénitales, en particulier, à des anomalies uro-génitales. L'agénésie rénale bilatérale n'est pas compatible avec une survie au-delà de quelques heures, 60 % à 80 % des cas sont des garçons.

Registre

Période

Naissances

Nés-vivants

Mort-nés (hors IMG)

IMG

Total

Prévalence totale/10 000 (95% IC)

Antilles

2011 - 2015

47 493

  

4

4

0,8 (0,2 - 2,2)

Auvergne

2011 - 2015

66 381

1

 

10

11

1,7 (0,8 - 3,0)

Bretagne

2011 - 2015

179 180

 

1

26

27

1,5 (1,0 - 2,2)

Paris

2011 - 2015

128 915

3

1

8

12

0,9 (0,5 - 1,6)

Réunion

2011 - 2015

71 756

4

 

5

9

1,3 (0,6 - 2,4)

Rhône-Alpes

2011 - 2015

292 693

15

4

49

68

2,3 (1,8 - 2,9)

Source : Registres français d'anomalies congénitales , Insee pour les naissances en 2011-2015