Hypercholestérolémie

Facteur de risque cardiovasculaire majeur, l’hypercholestérolémie peut en général être prévenue ou traitée par des mesures hygiéno-diététiques éventuellement associées à un traitement médicamenteux.

Mis à jour le 17 juin 2019

Hypercholestérolémie : notre action

L’hypercholestérolémie est l’un des principaux facteurs de risque vasculaire. Un adulte sur cinq est concerné. Dans ce contexte, Santé publique France assure la surveillance et la prévention de l’hypercholestérolémie.

Une surveillance globale de l’hypercholestérolémie

La surveillance de l’hypercholestérolémie en France s’appuie sur l’exploitation : 

  • Des enquêtes en population avec examen de santé pour l’estimation de la prévalence :
    • l’étude de santé sur l’environnement, la biosurveillance, l’activité physique et la nutrition (Esteban), réalisée en 2014-2016 ;
    • l’étude nationale nutrition santé (ENNS) réalisée en 2006-2007 ;
    • l’étude MONA LISA réalisée entre 2005 et 2007, dans trois régions de France (Bas-Rhin, Haute-Garonne, Communauté urbaine de Lille). 
  • Du système national des données de santé (SNDS) pour l’estimation de la prévalence des patients traités par un traitement hypolipémiant

Une action de prévention contre l’hypercholestérolémie

Dans le cadre de sa mission de prévention, Santé Publique France informe et recommande les actions de prévention adaptées, telles que les mesures hygiéno-diététiques à suivre pour diminuer son taux de cholestérol.
Nous avons créé le site mangerbouger.fr avec un portail grand public et un portail dédié aux professionnels de santé. Le grand public y retrouve notamment l’outil « La fabrique à menus » qui offre des conseils pour des repas équilibrés. Quant aux professionnels de santé, ils peuvent y retrouver un article sur la consommation de matière grasse.

  • Une information dédiée aux professionnels de santé

En s’appuyant sur son programme de surveillance de l’hypercholestérolémie, Santé publique France a publié deux articles dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire, l’un en 2013 sur les résultats de l’étude ENNS, et l’autre en 2018 sur les résultats de l’étude Esteban.  

article 24/09/2013

Cholestérol LDL moyen et prévalence de l'hypercholestérolémie LDL chez les adultes de 18 à 74 ans. Etude nationale nutrition santé (ENN...

article 6/11/2018

Cholestérol LDL chez les adultes en France métropolitaine : concentration moyenne, connaissance et traitement en 2015, évolutions depui...