West nile virus

Le Virus du Nil Occidental (ou West Nile Virus) est un arbovirus principalement transmis par des moustiques pouvant provoquer des atteintes neurologiques chez l’homme. C’est un virus des oiseaux, qui peut aussi infecter l’homme et le cheval. En France il est régulièrement mis en évidence sur le bassin méditerranéen..

Mis à jour le 15 juin 2021

West Nile virus : notre action

Le virus West Nile affecte chaque année plusieurs régions européennes. En France, il est régulièrement détecté sur le pourtour méditerranéen. Son épidémiologie est évolutive, influencée par divers facteurs, notamment environnementaux et climatiques.

La surveillance du West Nile virus chez l'Homme

Le dispositif de surveillance du virus West Nile est pluridisciplinaire, dans une approche « one health » et associe les secteurs de la santé humaine et de la santé animale ainsi que des entomologistes. Les professionnels de santé, les ARS, les agences sanitaires, les laboratoires de référence et des centres d’expertise y participent.

Pour la surveillance humaine :

La surveillance du virus West Nile repose sur la déclaration obligatoire, à compter de 2021. Le HCSP a en effet recommandé dans son avis du 7 février 2020 l’inscription de l’infection à virus West Nile sur la liste des maladies à Déclaration Obligatoire.

Le CNR des arbovirus contribue également à la surveillance, en apportant son expertise aux microbiologistes et cliniciens pour le diagnostic, et  en signalant immédiatement aux ARS et à Santé publique France tout cas confirmé en France métropolitaine ou dans les départements d’Outremer.

La déclaration obligatoire avec signalement s’applique à tout cas d’infection par le virus West Nile, documenté biologiquement (probable ou confirmé, définitions ci-dessous). Elle doit être immédiatement adressée à la cellule de veille et alerte de l’ARS par tout moyen approprié (téléphone, fax, courriel) puis notifiée à l’aide de la fiche de déclaration obligatoire.

Critères de déclaration : Tout cas documenté biologiquement, quelques soient les symptômes.

Définition de cas à signaler et à notifier

  • Cas confirmé :
    • Détection du génome viral dans un échantillon biologique
    • Isolement du WNV par culture dans un échantillon biologique
    • Détection des IgM anti WNV dans le liquide cérébro-spinal (LCS)
    • Séroconversion ou multiplication par 4 du taux des IgG confirmés par séroneutralisation
  • Cas probable :
    • Détection des IgM dans le sérum (ELISA)
    • Séroconversion ou multiplication par 4 du taux des IgG sur deux prélèvements consécutifs

Pour déclarer la maladie

vignette-article-scientifique
15/06/2021

Fiche de notification

Information des personnes sur la notification des maladies à déclaration obligatoire
17/06/2021

Information des personnes sur la notification des maladies à déclaration obligatoire

Cette surveillance est renforcée chaque année, du 1er mai au 30 novembre sur le pourtour méditerranéen pendant la période d’activité des vecteurs.

Ces dix départements du pourtour méditerranéen sont considérés les plus à risque de diffusion du virus West Nile en raison de la présence des vecteurs potentiels, d’oiseaux migrateurs venant de zones où le virus circule, de la mise en évidence régulière de transmission du virus dans la faune ou chez les humains et de conditions climatiques et écologiques favorables. Ces départements sont : les Alpes-Maritimes, l’Aude, les Bouches-du-Rhône, l’Hérault, le Gard, les Pyrénées-Orientales, le Vaucluse le Var, la Haute-Corse et la Corse-du-Sud.

Ce dispositif comprend quatre volets avec une surveillance humaine, vétérinaire équine, et aviaire (assurée notamment par la Direction générale de l’alimentation [DGAL] et l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l’environnement et du travail [Anses] et l’office français de la biodiversité [OFB]) et entomologique (activée en cas de circulation virale). 

La surveillance humaine saisonnière cible la détection des infections neuro-invasives à West Nile virus en réalisant des analyses de confirmation devant chaque cas cliniquement compatible (‘cas suspect’) même en absence de circulation documentée du virus. Cette surveillance repose sur les cliniciens, les laboratoires hospitaliers et le centre national de référence des arbovirus qui sont sensibilisés en début de saison.

Définition des cas :

  • Cas suspect : Tout adulte (≥ 15 ans) hospitalisé dans l’un des neuf départements du pourtour méditerranéen entre le 1er juin et le 31 novembre, présentant :
    • Un état fébrile (fièvre ≥38,5 °C)
    • ET des manifestations neurologiques de type encéphalite, méningite ou polyradiculonévrite (syndrome de Guillain Barré), ou paralysie flasque aiguë, ayant conduit à la réalisation d’une ponction lombaire avec :
      • un LCR clair (non purulent) sans étiologie identifiée.

Les définitions de cas probable et confirmé sont celles de la Déclaration Obligatoire.

Partenaires de la surveillance

Centre national de référence Arbovirus :  

  • CNR-Laboratoire coordonnateur : IRBA Institut de Recherche Biomédicale des Armées  

Responsable : Dr Isabelle LEPARC-GOFFART  
Tél. : 04 91 61 79 00  
Email : isabelle.leparcgoffart@gmail.com  

Adresse :  
Pour le courrier :  
CNR des Arbovirus 
IHU Méditerranée - Infection  
19-21 Boulevard Jean Moulin  
13005 Marseille 

Pour les prélèvements :
CNR des Arbovirus 
IHU Méditerranée - Infection  
1er étage - Laboratoire 114 
19-21 Boulevard Jean Moulin  
13005 Marseille  
Secrétariat : 04 91 61 79 10 - Fax : 04 91 61 75 53 - Courriel : CNRarbovirus@irba.fr 

  • CNR-Laboratoire Associé : CHU Saint-Denis La réunion 

Responsable : Dr Marie-Christine JAFFAR-BANDJEE  
Tél. : 02 62 90 59 34  
Email : marie-christine.jaffarbandjee@chu-reunion.fr  

Adresse : 
CHU Saint-Denis de la Réunion Félix Guyon 
Laboratoire de Microbiologie   
Allée des Topazes - CS11021 - 97405 Saint-Denis Cedex  
Secrétariat : 02 62 90 62 60 - Fax : 02 62 90 53 38 ou 02 62 90 50 54 

  • CNR-Laboratoire Associé : Institut Pasteur Guyane 

Responsable : Dr Dominique ROUSSET  
Tél. : 05 94 29 26 09  
Email : drousset@pasteur-cayenne.fr  

Adresse : 
Institut Pasteur de la Guyane  
Laboratoire de Virologie  
23, avenue Pasteur - BP 6010 - 97 306 Cayenne Cedex - Guyane Française  
Laboratoire : 05 94 29 58 27 - Secrétariat : 05 94 29 58 16 - Fax : 05 94 29 58 09 

Des actions de prévention contre le West Nile virus 

Santé publique France informe les professionnels de santé, les collectivités locales et le grand public sur les mesures de prévention contre les moustiques.