Rougeole

La rougeole est une infection parmi les plus contagieuses, aux complications pouvant être graves, et potentiellement éradicable. Une couverture vaccinale élevée est indispensable pour l’éliminer.

Mis à jour le 19 février 2020

La rougeole : données

Le dispositif de surveillance de la rougeole mis en place par Santé publique France permet d’étudier les tendances épidémiologiques de cette maladie à prévention vaccinale.

Situation épidémiologique de la rougeole en France

Du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2019, plus de 30 000 cas de rougeole ont été déclarés en France (dont près de 15000 cas pour la seule année 2011), et 26 cas sont décédés. 

Suite à l’épidémie majeure de 2011, et après une forte diminution en 2012, le nombre de cas déclarés est resté stable en 2013 et 2014. En 2015, le nombre de cas augmentait de nouveau, en lien avec un important foyer épidémique en Alsace. En 2016, une circulation moindre du virus de la rougeole a été notée, puis elle s’est intensifiée en 2017 en lien surtout avec des foyers épidémiques en Nouvelle Aquitaine, Grand –Est et Occitanie, et 2018 et 2019 ont vu une reprise intense de la circulation du virus de la rougeole, comme le montre la figure ci-dessous.

Ces données montrent que, début 2020, il reste en France un réservoir de sujets réceptifs suffisant pour maintenir la transmission du virus, en particulier dans la population des jeunes adultes.

Distribution du nombre de cas de rougeole déclarés par mois, France entière, 1er janvier 2008 – 31 décembre 2019
Distribution du nombre de cas de rougeole déclarés par mois, France entière, 1er janvier 2008 – 31 décembre 2019

La situation épidémiologique de la rougeole en France fait l’objet de points épidémiologiques réguliers, à un rythme hebdomadaire en cas de contexte épidémique.  

Pour accéder aux bulletins épidémiologiques de la rougeole de 2008 à 2019

EN SAVOIR PLUS

Couverture vaccinale de la rougeole en France

Quel que soit l’âge, on constate une augmentation de la couverture vaccinale de la rougeole « 2 doses » en France. Celle-ci reste cependant inférieure aux 95% requis pour l’élimination de la maladie.