Méningites à haemophilus influenzae de type B
Méningites à haemophilus influenzae de type B

Les infections invasives à Haemophilus influenzae b peuvent en particulier affecter les nourrissons et les jeunes enfants. La vaccination est recommandée chez les nourrissons pour les protéger de l’infection.

Mis à jour le 12 Juillet 2019

Méningites à Haemophilus influenzae b : la maladie

Haemophilus influenzae b (Hib) est responsable d’infections graves (méningites, bactériémies) qui peuvent en particulier affecter les nourrissons et les jeunes enfants ; leur incidence a spectaculairement chuté depuis l’introduction de la vaccination contre Hib dans le calendrier vaccinal des nourrissons en 1992.

Son caractère invasif est lié à la capsule polysaccharidique : les souches de Haemophilus influenzae b capsulées sont responsables des infections sévères, alors que les souches non capsulées sont majoritairement la cause d’otites et de surinfections bronchiques. L’antigène vaccinal est celui du polysaccharide capsulaire.

De 2012 à 2017, moins de 5 méningites à Haemophilus influenzae b ont été diagnostiquées chaque année chez des jeunes enfants par le Centre national de référence (CNR) Haemophilus. La majorité des cas concernant des enfants non vaccinés ou incomplètement vaccinés.

La survenue de ces cas rappelle que la bactérie continue à circuler à bas bruit dans la population et qu’il existe un risque pour les enfants non vaccinés ou incomplètement vaccinés. La vaccination contre Hib est importante pour protéger les nourrissons dès les premiers mois de vie.

Les chiffres-clés des méningites à haemophilus influenzae b
Méningites à haemophilus influenzae b - Infographie chiffres clés

Transmission

La transmission de Haemophilus influenzae se fait lors de l’exposition aux sécrétions rhino-pharyngés des personnes malades ou des porteurs asymptomatiques.

Caractéristiques de la maladie

Les infections invasives dues à Haemophilus influenzae se manifestent principalement sous forme de méningite et/ou de bactériémie. D’autres formes cliniques peuvent survenir : épiglottite, arthrite (en général dans le cadre d’une bactériémie), pneumopathie… Les exacerbations de bronchopneumonie obstructive (BPCO) sont généralement dues à des souches non capsulées.

Une prévention vaccinale

En France, depuis 1992, la vaccination contre le Hib est recommandée chez les nourrissons dès l’âge de 2 mois.

En savoir plus : http://professionnels.vaccination-info-service.fr/Maladies-et-leurs-vaccins/Meningites-a-Haemophilus-influenzae-b