Décès liés aux infections nosocomiales : bilan 2008-2017 des signalements externes en France - Focus sur les bactériémies à Staphylococcus aureus

Publié le 9 Juin 2020
Mis à jour le 11 juin 2020

Le signalement externe des infections associées aux soins (IAS) a pour objectif de détecter les situations à risque infectieux imposant la mise en place de mesures de contrôle. Un des critères est le décès imputable à l'IAS. L'objectif de cette étude est de décrire les signalements effectués pour une IAS ayant entraîné un décès. Tous les signalements pour décès liés à une IAS reçus sur 10 ans (2008-2017) ont été analysés selon leur répartition spatiotemporelle, les caractéristiques des infections et des microorganismes. Une analyse textuelle des informations accompagnant les signalements de bactériémies à Staphylococcus aureus a été conduite, avec recherche des causes de bactériémie et de décès. Durant la période d'étude, 986 signalements d'IAS avec décès ont été enregistrés. La part annuelle de ceux-ci sur l'ensemble des signalements a diminué de 11% à 4%, mais on observe deux périodes distinctes. Entre 2008 et 2012, un nombre moyen annuel de 103 signalements d'IAS avec décès puis, sur la période suivante, une diminution de près de 30% avec une moyenne annuelle de 80 signalements. Ces 986 signalements proviennent essentiellement de services de réanimation (37%), médecine (28%), chirurgie (23%) et néonatologie (10%). Les principales infections sont des bactériémies (43%), pneumopathies (27%), infections digestives (18%), infections de site opératoire (ISO) (12%). Les principaux microorganismes associés sont Staphylococcus aureus (25%), Clostridium difficile (11%) et Pseudomonas aeruginosa (11%). Une antibiorésistance a été relevée pour 24% des cas. Les bactériémies à Staphylococcus aureus concernent 16% (159) de ces 986 signalements. Pour ces infections, l'analyse textuelle des principaux éléments de contexte sont la présence de cathéter (31%), d'une endocardite (8%) ou de valves cardiaques prothétiques (6%). Le bilan des signalements pour IAS avec décès met en avant les bactériémies à Staphylococcus aureus, notamment en services de néonatologie. Les efforts de prévention, en particulier en ce qui concerne les infections sur cathéter chez les populations fragiles, doivent être poursuivis.

Auteur : Deniau Nicolas, Poujol de Molliens Isabelle, Soing-Altrach Sophan, Maugat Sylvie, Berger-Carbonne Anne
Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 2020, n°. 15, p. 305-313