Méthodologie du volet Entred-Métropole

Mis à jour le 20 mai 2019

Personnes sélectionnées pour Entred-Métropole 

L’Assurance maladie a effectué le tirage au sort parmi les personnes : 

  • âgées d’au moins 18 ans ;
  • domiciliées en métropole ; 
  • assurées ou bénéficiaires de la Caisse nationale d’Assurance maladie des travailleurs salariés (CnamTS) ou du Régime social des indépendants (RSI) ; 
  • ayant bénéficié d’au moins trois remboursements de médicaments antidiabétiques oraux et/ou d’insuline au cours des 12 derniers mois

Le tirage au sort a été effectué à partir de clefs matriculaires (deux derniers chiffres du numéro de sécurité sociale). Pour la CnamTS, ont été sélectionnés aléatoirement 44 % des adultes diabétiques d’une clef ; pour les commerçants et artisans du RSI, 53 % d’une clef ; et pour les libéraux du RSI tous les adultes diabétiques de trois clefs matriculaires. Ceci afin de disposer d’un échantillon d’environ 8 000 personnes affiliées à la CnamTS, 300 commerçants, 300 artisans et 300 libéraux diabétiques, et afin de comparer spécifiquement ces 3 dernières populations. 

Au total, 8 926 adultes diabétiques domiciliés en métropole ont été inclus, dont 7 989 affiliés à la CnamTS, 317 commerçants, 298 artisans et 322 libéraux. 

Déroulement de l’étude d’Entred-Métropole 

Le recueil des données de l’étude Entred-Métropole s’est déroulé en 4 grandes étapes : 

Une enquête « médecin-conseil », réalisée d’octobre à décembre 2007 

Dans chaque caisse locale d’Assurance maladie concernée, un médecin-conseil adresse un courrier [pdf - 208 Ko] aux personnes diabétiques sélectionnées pour : 

  • leur expliquer l’intérêt de l’étude Entred 2007 ; 
  • solliciter leur participation à l’étude ; 
  • leur demander leur numéro de téléphone et les horaires auxquels elles préfèrent être contactées. 

Après réception de l’accord de la personne diabétique et de ses coordonnées téléphoniques, le médecin-conseil téléphone à la personne pour lui rappeler brièvement les modalités de l’enquête et propose un questionnaire téléphonique court d’une durée approximative de 7 minutes. 

Une enquête « patient », d’octobre 2007 à janvier 2008 

Le médecin-conseil adresse ensuite un courrier à toutes les personnes qui n’ont pas refusé de participer à l’étude. Ce courrier comprend : 

Les personnes enquêtées renvoient leur questionnaire et les coordonnées de leurs médecins-soignants directement à l’Institut de veille sanitaire (InVS), sous enveloppe T confidentielle. 

Une enquête « médecin », de novembre 2007 à juin 2008 

Pour les personnes diabétiques ayant renvoyé à la fois leur auto-questionnaire et transmis les coordonnées de leur(s) médecin(s)-soignant(s) (généralistes ou spécialistes), les médecins-enquêteurs de l’InVS contactent les médecins-soignants (spécialistes en priorité) par téléphone pour leur présenter l’étude Entred et leur adressent par courrier une lettre d’information ainsi qu’un questionnaire médical concernant leur patient (entretien d’environ 10-15 minutes). Ce questionnaire médical concerne leur patient ainsi que leurs pratiques habituelles de prise en charge des personnes diabétiques. 

Une enquête « consommation de soins » 

Parallèlement à ces 3 étapes, les données de remboursements de médicaments, d’actes médicaux (consultations, dosages biologiques), de matériel médical et d’hospitalisations des 8 926 personnes diabétiques ont été progressivement extraites des bases de données de l’Assurance maladie, ainsi que du Programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI), qui renseigne tous les séjours dans des établissements de soins, pour les personnes n’ayant pas refusé de participé à l’étude. Ces données sont transmises anonymement à l’InVS pour analyse, pendant 3 années consécutives. 

Questionnaires d’Entred-Métropole 

Questionnaire proposé par téléphone par les médecins conseils 

Questionnaire « patient » adressé par courrier aux personnes diabétiques 

Questionnaire « médecin » adressé par courrier aux médecins des personnes diabétiques