Foyer épidémique de rougeole à Val Thorens (Savoie)

Un foyer épidémique de rougeole a été identifié à Val Thorens située sur la commune des Belleville, en Savoie. Santé publique France publie un point de situation au 13 février 2019.

Mis à jour le 20 mai 2019

Le foyer épidémique compte 5 cas confirmés (résultats biologiques positifs) et 20 cas suspects de rougeole, concernant pour la plupart des jeunes adultes travaillant sur la station de sport d'hiver.Parmi ces cas, 4 ont été hospitalisés mais ne correspondent pas à des formes graves.De plus, les autorités sanitaires écossaise et belge ont signalé 2 cas suspects de rougeole chez des résidents de leur pays de retour respectivement de Méribel et Val Thorens.La station de ski de Val Thorens est très fréquentée, notamment depuis le début des vacances scolaires françaises le 9 février et accueille de nombreux ressortissants étrangers, en particuliers hollandais, britanniques et scandinaves. Ces conditions peuvent favoriser la survenue de nouveaux cas de rougeole dans les prochaines semaines ainsi que l'extension à d'autres régions françaises ou pays étrangers.

Dans cette situation particulière et afin de stopper la diffusion du virus, il est recommandé de mettre à jour avec deux doses de vaccin ROR le statut vaccinal de toute personne née depuis 1980. Pour les personnes ayant été en contact avec un cas, la vaccination, si elle est réalisée dans les 72 heures qui suivent le premier contact potentiellement infectant avec un cas, peut éviter la survenue de la maladie.

La rougeole est une maladie à déclaration obligatoire. Pour toute information complémentaire concernant la rougeole, consulter le dossier thématique de Santé publique France.

Pour toute question concernant la conduite à tenir autour d'un cas, voir l'instruction du ministère de la Santé du 28/09/2018.

Pour toute question concernant la vaccination vis-à-vis de la rougeole, consulter le site Vaccination info service.

* Rappel des techniques de confirmation d'un cas de rougeole (informations disponibles sur le site du Centre national de référence de la rougeole à Caen, CNR) :- Prélèvement sanguin à la recherche d'anticorps (sérologie IgM), technique la plus accessible, mais résultat  pouvant être négatif le jour même ou le lendemain de l'éruption- Prélèvements rhino-pharyngés, urinaires ou sanguin (cas hospitalisés, réalisation de PCR permettant la mise en évidence du virus (ARN viral)).- Prélèvement salivaire. Permet la recherche d'ARN viral (PCR et typage du virus) ou la recherche d'anticorps (IgG/IgM). Les kits de prélèvements sont disponibles auprès de la DT/ARS (envoi au CNR à température ambiante, par voie postale normale. Gratuit pour le patient).