L’antibiorésistance : un enjeu majeur de santé publique

L’antibiorésistance est identifiée par l’Organisation mondiale de la santé comme l'une des menaces les plus sérieuses pour la santé publique, à la hauteur des défis écologiques de notre époque. Elle est corrélée à l’utilisation des antibiotiques qui génère, au fil du temps, une augmentation des résistances bactériennes menaçant à terme l’efficacité de ces traitements.

Deux stratégies de lutte contre l’antibiorésistance :

  1. Prévenir les infections et limiter la transmission des bactéries et des gènes de résistance
  2. Utiliser les anti­biotiques à bon escient (ceux qu’il faut, quand il faut).

Antibiotiques et résistance bactérienne : une menace mondiale, des conséquences individuelles

Depuis 2016 en France, une feuille de route interministérielle pour la maîtrise de l’antibiorésistance, coordonne les actions en santé humaine, en santé animale et dans l’environnement dans une perspective « Une seule santé » ("One Health"). Chaque année, une synthèse est publiée par Santé publique France et ses partenaires.
L’édition 2019 de cette synthèse actualise les informations disponibles sur l’antibiorésistance et sa prévention ; elle inclut cette année une infographie à visée pédagogique qui met en perspective la problématique mondiale de l’antibiorésistance et les risques individuels qui lui sont associés.

infographie 18/11/2019

Antibiorésistance : une menace mondiale, des conséquences individuelles

rapport/synthèse 18/11/2019

Antibiotiques et résistance bactérienne : une menace mondiale, des conséquences individuelles

Des données encourageantes sur les soins de ville

En santé humaine, les données publiées par Santé publique France concernent les trois secteurs de soins (établissements de santé, établissements médico-sociaux, soins de ville). 

Cette année, elles sont particulièrement développées concernant la situation en ville, avec l’apport des travaux de la mission Primo1 pour la surveillance de la résistance, et de nouveaux indicateurs de consommations des antibiotiques. 

la consommation globale des antibiotiques se stabilise

Des résultats encourageants y sont observés : la consommation globale des antibiotiques, exprimée en doses définies journalières (DDJ), se stabilise. Exprimée en nombre de prescriptions, elle baisse de 15% de 2009 à 2018. En termes de résistance et concernant Escherichia coli, bactérie la plus fréquemment isolée en laboratoire de ville, on observe une baisse de la résistance aux céphalosporines de troisième génération, en ville comme en Ehpad.

Des données concernant la consommation des antibiotiques et la résistance aux antibiotiques dans les établissements de santé (mission Spares2) sont également disponibles. Leurs résultats feront l’objet d’une communication spécifique ultérieurement. 

Chiffres clés 2018

  • 728 tonnes d’antibiotiques destinés à la santé humaine et 471 tonnes d’antibiotiques destinés à la santé animale vendus en France. 
  • En santé humaine, 93 % des antibiotiques sont dispensés en médecine de ville et 7 % en établissements de santé ; parmi ceux dispensés en ville, 13 % relèvent d’une prescription hospitalière. 
  • Les niveaux de consommation observés en santé humaine en France se situent encore 30% au-dessus de la moyenne européenne (données ECDC). 

Il est donc primordial de continuer à promouvoir et d’amplifier les actions en faveur d’un bon usage des antibiotiques auprès de tous les acteurs concernés : citoyens, patients, professionnels de la santé humaine et animale, et décideurs.

Des indicateurs de la consommation d’antibiotiques accessibles à tous via Géodes

Sont disponibles, via notre plateforme geodes (https://geodes.santepubliquefrance.fr/), les indicateurs concernant la consommation d’antibiotiques et résistance aux antibiotiques en secteur de ville et en établissement de santé.

Pour la première fois en 2019, afin d’avoir une vision plus précise de la consommation d’antibiotiques en ville, Santé Publique France publie, en complément de l’indicateur habituel exprimé en nombre de DDJ, un nouvel indicateur exprimé en nombre de prescriptions. Les deux indicateurs publiés par Santé publique France (DDJ et prescriptions) ont été produits pour chaque année sur la période de 2009 à 2018. Ils se déclinent par famille d’antibiotiques, par territoire (région et département) et par tranche d’âge (8 au total).

La mise à disposition de ces indicateurs permet de mieux suivre et comprendre l’évolution des consommations d’antibiotiques en France grâce à une visualisation interactive et par territoires.

Indicateurs disponibles depuis Géodes

Sous « Pathologie » :

Sous « Déterminant » :

En savoir plus

Santé publique France :

RéPias : Réseau de prévention des infections associées aux soins https://www.preventioninfection.fr/  

ANSM : dossier thématique « Bien utiliser les antibiotiques »

Anses : 

Assurance Maladie : via une recherche avec le mot « Antibiotiques », https://www.ameli.fr

Inserm : dossier thématique « Résistance aux antibiotiques »

Ministère des Solidarités et de la santé : dossier thématique « Les antibiotiques, des médicaments essentiels à préserver »

Ministère de l’Agriculture et de l’alimentation : dossier thématique « Écoantibio »

Ministère de la Transition écologique et solidaire : dossier thématique « Antibiorésistance »

1Mission primo : surveillance et prévention de l’antibiorésistance et des infections associées aux soins, en soins de ville et en secteur médico-social, déléguée au CPias Pays de la Loire et au CPias Grand-Est

2Mission Spares : surveillance et prévention de l’antibiorésistance en établissements de santé, déléguée au CPias Grand-Est et au CPias Nouvelle-Aquitaine.