La Mindfulness ou pleine conscience pour l'accompagnement à la naissance et le début de la parentalité

Mis à jour le 3 juillet 2019

POINTS CLES

Des programmes validés scientifiquement : MBCP, MBSR, MBCT

  1. Le programme MBCP (Mindfulness based Childbirth and Parenting ) Programme de 9 semaines, fondé sur les recherches en neurosciences et sur la méditation de Pleine Conscience ou Mindfulness, créé par Nancy Bardacke en 1998 pour l'accompagnement à la naissance :
  • Découvrir, écouter, ressentir le lien avec son bébé tout au long de la grossesse
  • Etre en confiance en repérant les différentes formes de stress et les apprivoiser
  • Acquérir les outils attentionnels et les intégrer immédiatement dans leur vie quotidienne, pendant la période prénatale
  • Elaborer des stratégies de prise en charge pour faire face aux différentes formes de stress durant la grossesse, le travail et l'accouchement
  • Promouvoir le savoir-être avec la douleur, en la découplant de la souffrance
  • Développer la communication avec son partenaire, ses proches, l'équipe médicale

Reconnaître le rôle du partenaire pour optimiser le déroulement de la grossesse, du travail, de l'accouchement et de l'accueil du nouveau-né dans un environnement favorable. Se préparer à la parentalité

2. Le programme MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction) a été mis au point par Jon Kabat-Zinn, Professeur Emérite de Médecine à l'Université du Massachusetts, où il a introduit la Mindfulness dès 1979. Le terme de Mindfulness traduit en français par " Pleine Conscience " signifie, selon la définition qu'en donne Jon Kabat-Zin : " La pleine conscience consiste à porter notre attention d'une certaine manière : Délibérément, au moment présent, sans jugement de valeur. "

3. Le Programme MBCT (Mindfulness Based Cognitive Therapy) ou Thérapie cognitive basée sur la pleine conscience est indiqué pour la prévention des rechutes dépressives. En 1995, Zindel Segal, professeur du département de psychiatrie de Toronto, J. Teasdale et M. Williams combinent la MBSR à des outils de thérapie cognitive pour proposer le programme MBCT (Mindfulness Based Cognitive Therapy) comme intervention de prévention de la rechute dépressive. Il s'agit d'un protocole de 8 séances de 2 heures chacune dont l'intérêt a été validé pour la prévention des rechutes dépressives chez des personnes ayant connu au moins trois épisodes dépressifs. On a montré un taux de rechute diminué de 50% et une durée entre les rechutes significativement allongé (Bondolfi et al, 2009). Il s'agit d'une thérapie de groupe basée sur le programme MBSR (Mindfulness Based Stress reduction program) de Jon Kabat Zinn et qui intègre des éléments de thérapie cognitive et comportementale pour la dépression. Les cognitivistes qui ont élaboré ce programme (Zindel Segal, John Teasdale et Mark williams) ont montré qu'il existait une réactivité cognitive accrue chez les personnes dépressives, expliquant les rechutes de plus en plus fréquentes après chaque épisode. Ils se sont donc intéressés à la méditation telle qu'elle était enseignée dans la MBSR comme moyen de se distancier des pensées et stopper le processus des ruminations.

Description

  • Durée : 8 semaines (28 h de formation)
  • Pratique formelle : 45 minutes par jour
  • Pratique informelle : exercices d'intégration au quotidien
  • Un parcours d'apprentissage à la portée de tous

Résultats

  • Réduction du stress et amélioration du bien-être psychologique
  • Régulation émotionnelle (anxiété, peur, tristesse, colère…)
  • Réduction des risques de rechute dépressive (incluant le burn-out)
  • Amélioration de la qualité de vie des personnes souffrant de douleurs chroniques
  • Accroissement des capacités de distanciation : diminution des ruminations (pensées itératives anxieuses)
  • Accroissement des capacités de concentration : diminution de la dispersion mentale
  • Augmentation des capacités de discernement

Ce qu'il faut retenir

Les programmes basés sur la Pleine conscience ou Mindfulness consistent en un entrainement à être pleinement présent à notre expérience ici et maintenant, sans jugement, dans un esprit ouvert et curieux, accueillant de façon bienveillante la nature sans cesse changeante de notre existence. Dans la Mindfulness, par cette attention à chaque instant, nous augmentons notre possibilité de retrouver nos ressources intérieures. Nous nous ouvrons à la possibilité d'agir pour améliorer notre santé physique et notre bien-être mental ainsi que nos relations avec les autres.

L'intérêt professionnel pour la Mindfulness ne cesse de croître pour ses applications cliniques à la santé et au bien-être ainsi que pour la compréhension des mécanismes d'action. Ces interventions sont devenues un champ important de recherche pour la médecine, la psychologie et les neurosciences. En 10 ans on est passé d'une centaine d'articles publiés dans des revues scientifiques en 2005 à plus de 1500 ainsi que de nombreux ouvrages et une revue scientifique spécialisée, " Mindfulness ".

Au départ, le programme MBSR s'adressant à des patients porteurs de pathologies parfois lourdes, les participants au programme (d'une durée de 8 semaines), étaient initiés à une série de pratique pour les aider à manager la douleur et le stress dans le cadre de leurs soins médicaux. Ils étaient invités à pratiquer chaque jour de façon formelle des activités basés sur la pleine conscience (méditation assise, balayage corporel (conscience du corps ou Body-Scan), et des exercices en mouvements (marche, mouvements issus du Yoga).

Ces pratiques ont montré leur efficacité et leur innocuité dans la réduction du stress et l'anxiété. Dans les 20 dernières années, la Mindfulness a fait l'objet d'une attention particulière des cliniciens, ainsi que dans le champ de la psychologie et des neurosciences notamment grâce au développement de la neuro-imagerie. Depuis la création d'autres programmes issus de MBSR ont vu le jour. Le plus emblématique après la MBSR est la MBCT. Il s'agit de l'adaptation du programme dans le champ des thérapies cognitives (Mindfulness-Based Cognitive Therapy, MBCT) dont la validité a été reconnu et publiée comme pratique utile dans la prévention des rechutes dépressives.

Aujourd'hui, les progrès de l'imagerie médicale ont permis de montrer de manière certaine que la méditation modifie le fonctionnement du cerveau. C'est l'Université de Madison dans le Wisconsin qui, sous l'impulsion du psychiatre Richard Davidson, a publié le plus grand nombre d'articles scientifiques sur ce sujet. Depuis plus de 30 ans, ces deux protocoles sont utilisés à travers le monde dans les programmes de soin de divers hôpitaux et institutions de santé publique. En France la MBSR et la MBCT sont intégrées dans certains hôpitaux (troubles anxieux et dépressifs, troubles du comportement alimentaire, douleurs chronique, cancérologie). On constate également un intérêt de plus en plus croissant sur ces approches également dans le monde de l'éducation (troubles de déficit de l'attention) et de l'entreprise (risque psycho-sociaux).

Le programme MBCP, créé aux USA par une sage-femme, Nancy Bardacke a bénéficié des recherches de Larissa Duncan, du " Center for Healthy Minds " dirigé par Richard Davidson de l'université du Wisconsin , Plusieurs pays sont engagés dans la recherche scientifique et le déploiement de ce programme. Il s'agit d'un programme d'accompagnement à la naissance et au début de la parentalité destiné aux femmes enceintes et aux couples. Les résultats des premières recherches ont démontré une efficacité significative sur la réduction de l'anxiété, une meilleure gestion de la douleur et une réduction des facteurs liés à la dépression post-partum. En France, l'association pour la naissance et la parentalité en pleine conscience (ANPPC), reconnue par Nancy Bardacke comme représentante officielle en France du programme MBCP. Cette association a notamment la mission d'assurer le déploiement de ce programme en assurant la formation des professionnels de la périnatalité dans le cadre de l'accompagnement à la naissance.

Références :

  • "Au coeur de la tourmente, la pleine conscience" - Jon Kabat-Zinn - Ed. de boeck (2009)
  • "La thérapie cognitive basée sur la pleine conscience pour la dépression" - Segal, Williams, Teasdale - Ed. de boeck (2006)
  • "Se préparer à la niassance en pleine conscience" - Nancy Bardacke - Ed Le courrier du Livre 2016

Contact : Dr Thierry Cardoso, responsable de l'unité petite enfance, direction de la prévention et promotion de la santé, Santé publique France Email : Thierry.cardoso@santepubliquefrance.fr