Etude participative sur la santé des riverains du bassin industriel de Lacq

En 2022, Santé publique France lancera une étude épidémiologique sur la santé et la qualité de vie des riverains du bassin industriel de Lacq, en complément des travaux déjà engagés dans cette zone depuis 2016.

Publié le 15 novembre 2021
Dans cet article

Contexte de l'étude

Le bassin industriel de Lacq est situé au nord-ouest de Pau, dans le département des Pyrénées-Atlantiques. C’est un important complexe industriel qui rassemble depuis 60 ans de nombreuses entreprises spécialisées, notamment dans des activités d'extraction de gaz naturel, de thiochimie, de chimie fine ou de chimie verte.

En octobre 2015, la Direction générale de la santé a saisi Santé publique France afin d’évaluer :

  • les impacts sanitaires sur les populations riveraines du bassin industriel ;
  • l'opportunité et la faisabilité de la mise en place d'une surveillance épidémiologique. 

En réponse à cette saisine, Santé publique France a développé une approche en plusieurs étapes et conduit des travaux épidémiologiques dans cette zone depuis 2016 : 

  • une étude locale des attentes et de contexte (publiée en mai 2019) ;
  • des études de mortalité et de morbidité-volet faisabilité dont les résultats seront publiés fin 2021 ;
  • une étude participative de santé auprès des riverains du bassin industriel de Lacq, dont l’enquête en population se déroulera courant 2022.

Présentation de l’étude participative de santé

Il s’agit d’une étude épidémiologique transversale conduite en population générale, complémentaire des études écologiques de morbidité et de mortalité menées depuis 2016. 

Sur quoi porte l’étude ?

L’étude prendra en compte les nuisances et les pollutions ressenties par la population située dans la zone d’étude (odeurs, fumées, vue des installations industrielles, bruits) et leurs effets potentiels : la gêne, la survenue de symptômes et de troubles de santé, l’altération de la qualité de vie liée à la santé. 

Comment va se dérouler l’étude ?

Un échantillon représentatif d’habitants sera invité à répondre à un questionnaire individuel, anonymisé, sur leur santé et leur qualité de vie*. 

L’étude, placée sous la responsabilité de Santé publique France, sera conduite de manière participative, grâce à la mobilisation :

  • des riverains et acteurs associatifs, invités à participer à des ateliers citoyens collaboratifs, organisés dès novembre 2021 pour préparer l’enquête, et tout au long de l’étude, 
  • des acteurs locaux (association, professionnel de santé), invités à intégrer l’équipe projet élargie de l’étude. 

La contribution des acteurs et citoyens locaux dans la démarche participative au travers des ateliers citoyens vise à : 

  • répondre aux besoins d’information et aux préoccupations locales sur la santé ;
  • faire bénéficier l’étude des savoirs et des connaissances des habitants ;
  • co-construire l’enquête (identification des sujets d’intérêt, élaboration des questions...) ;
  • favoriser l’adhésion à l’enquête et avoir une forte participation des riverains à la collecte des données.

*A noter qu’il ne s’agit pas d’une étude impliquant des prélèvements biologiques ou sanguins.

Pourquoi une nouvelle étude ?

Le besoin d’une étude portant sur la santé et la qualité de vie des habitants du bassin industriel, a été confirmé par l’étude de contexte local, qui visait à améliorer la pertinence et l'utilité de l'intervention de santé publique.

L’étude participative de santé sera réalisée en interrogeant directement les personnes concernées par le sujet étudié. Elle permettra d’évaluer la qualité de vie et des effets sur la santé qui ne sont pas consignées dans les bases de données médico-administratives.

L’ensemble des travaux épidémiologiques menés par Santé publique France sur le bassin de Lacq permettra d’apporter une photographie complète de l’état de santé des populations du bassin et de statuer sur l’opportunité d’une surveillance épidémiologique des populations.                           

Objectifs

  • décrire l’état de santé des riverains et leur perception de l’environnement local ;
  • analyser les liens entre les deux ;

Cette démarche pourra favoriser l’amélioration de la santé et la qualité de vie des habitants du bassin industriel.

Les ateliers citoyens

Les ateliers citoyens accompagneront tout le processus de l’étude :

  1. Lors de la conception et la préparation de l’enquête : construction du questionnaire d’enquête, choix d’éléments-clés du protocole, échanges sur les modalités de déroulement de l’enquête, publicité de l’enquête et supports de communication, etc.
  2. Après la mise en œuvre de l’enquête : présentation et discussion des résultats intermédiaires en 2022 puis présentation et discussion des résultats finaux, élaboration de préconisations de santé publique en 2023.

Certaines séances comporteront des ateliers distincts destinés au grand public et aux personnes engagées sur le thème de la santé environnementale autour du bassin de Lacq. Deux ateliers « grand public » et un atelier « engagés » sont organisés à Mourenx au mois de novembre 2021 :

  • Grand public : les 15 et 23 novembre de 18h30 à 21h00
  • Acteurs engagés : le 16 novembre de de 18h30 à 21h00

Qui peut participer aux ateliers ?

Les ateliers sont ouverts à tout citoyen majeur volontaire, habitant l’une des 57 des communes inclues dans la zone allant de Lescar à Arthez-de-Béarn et d’Orthez à Monein et située autour du bassin industriel de Lacq : Abidos, Abos, Arbus, Argagnon, Arnos, Arthez-de-bearn, Artiguelouve, Artix, Aubertin, Aussevielle, Balansun, Besingrand, Beyrie-en-bearn, Biron, Bougarber, Boumourt, Cardesse, Casteide-cami, Castetis, Castetner, Castillon-d'Arthez, Cescau, Cuqueron, Denguin, Doazon, Hagetaubin, Laa-mondrans, Labastide-monrejeau, Labastide-cezeracq, Lacq, Lacommande, Lagor, Lahourcade, Larouin, Lescar, Loubieng, Lucq-de-bearn, Maslacq, Mesplede, Monein, Mont, Mourenx, Nogueres, Orthez, Os-marsillon, Parbayse, Pardies, Poey-de-lescar, Pomps, Sarpourenx, Sauvelade, Serres-sainte-marie, Siros, Tarsacq, Urdes, Viellenave-d'arthez, Viellesegure.

Carte des 57 communes concernées

Carte des 57 communes inclues dans l'enquête du bassin industriel de Lacq

Parmi les personnes intéressées, entre 30 et 40 riverains seront sélectionnés selon des critères de diversité de profils (genre, âge, commune de résidence, etc.). Le recrutement des riverains souhaitant participer aux ateliers sera réalisé par Planète Citoyenne. 

Confidentialité des données relatives aux ateliers citoyens

Des dispositions spécifiques ont été prises afin de garantir la confidentialité et la sécurité informatique des données recueillies dans le cadre des ateliers citoyens. Les données collectées resteront strictement confidentielles et seront transmises uniquement aux personnes habilités, en charge de la mise en place de ces ateliers citoyens.

En savoir plus sur les modalités de traitement des données ainsi que les droits des participants sur leurs données. Cette information sera remise aux participants en amont des ateliers.

Partenariats et financement

L’étude est réalisée avec le soutien financier de l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du Plan Régional Santé Environnement. 

Santé publique France est accompagnée par Planète Citoyenne, un prestataire spécialisé dans la participation citoyenne, pour mettre en place et animer les ateliers citoyens.