Survie des personnes atteintes de cancer en France métropolitaine 1989-2018 - Lymphome lympho-plasmocytaire / Macroglobulinémie de Waldenström

Publié le 16 Avril 2021
Mis à jour le 28 avril 2021

En France métropolitaine, le nombre de nouveaux cas de lymphome lympho-plasmocytaire (LPL) /macroglobulinémie de Waldenström (MW) estimé en 2018 était de 1 317, dont 892 (68 %) chez l'homme et 425 chez la femme (32 %). À retenir : Pronostic favorable avec une survie nette standardisée à 5 ans de 82 % pour les personnes diagnostiquées entre 2010 et 2015 (85 % chez la femme et 81 % chez l'homme); Survie nette à 5 ans diminuant avec l'âge passant de 95 % chez les personnes de 50 ans à 71 % chez celles de 80 ans; Survie nette à 5 ans plus élevée chez les femmes, quel que soit l'âge au diagnostic (entre 4 et 6 points de pourcentage); Amélioration de la survie nette standardisée à 1 an (+6 points de pourcentage) et à 5 ans (+16 points) sur la période 1995-2015, comparable selon l'âge au diagnostic; Amélioration de la survie nette standardisée à 10 ans (+20 points de pourcentage) entre 1995 et 2010.

Auteur : Troussard Xavier, Maynadié Marc, Monnereau Alain, Mounier Morgane, Orazio Sébastien, Edouard Cornet, Lecoffre Camille, de Brauer Camille, Coureau Gaëlle, Trétarre Brigitte
Année de publication : 2021
Pages : 12 p.
Collection : Études et enquêtes