Souffrance psychologique et comportements à risque. Entretien avec Serge Paugam [Interview].

Publié le 2 Mars 2015
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'étude fait état d'une souffrance psychologique chez près de 36 % des jeunes. Les jeunes qui connaissent la privation matérielle apparaissent comme les plus exposés. Le harcèlement, notamment sur les réseaux sociaux, est un fait qui doit nous alerter. Serge Paugam préconise notamment de multiplier les lieux d'écoute par des adultes bienveillants et de développer l'accompagnement social. En prévention, il faut agir globalement sur les sphères familiale, scolaire, du quartier et ce sont donc les politiques familiales, de l'École et de la Ville qui doivent être adaptées.

Auteur : Queruel Nathalie, Paugam serge
La Santé en action, 2015, n°. 431, p. 44-45